Roms : Un prêtre renvoie une décoration et s’en prend violemment à Sarkozy… avant de regretter

 

Le père Arthur, fortement engagé dans la défense des communautés Roms, a confirmé ce matin sa volonté de renoncer à sa médaille de chevalier de l'ordre national du mérite reçue en 2008, pour protester contre la politique gouvernementale à l'égard des minorités. Mais il a également dit prier pour que Nicolas Sarkozy ait une crise cardiaque. Cet après-midi, le prêtre a regretté ses propos. Le diocèse de Lille ne les a pas approuvés non plus.Le diocèse de Lille déplore la situation des Roms mais n'approuve pas les propos du prêtre qui a affirmé ce dimanche qu'il allait jusqu'à « prier » pour une « crise cardiaque » de Nicolas Sarkozy pour arrêter « la guerre » que subit selon lui la communauté Rom, avant de regretter ces propos.

« Tel ou tel propos ont pu dépasser sa pensée : nous n'approuvons pas ces propos et nous ne pouvons pas les cautionner », ont déclaré Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Lille, et Mgr Gérard Coliche, évêque
auxiliaire. Le diocèse de Lille a également estimé que « la situation que vivent actuellement les Roms provoque la conscience de nombreux chrétiens et d'hommes de bonne volonté », et salué l'action du père Arthur qui « se dépense sans compter pour limiter les souffrances » des Roms.

Le père Arthur a déclaré cet après-midi regretter ses propos sur le chef de l'Etat. « Mon désir, c'est que Dieu parle à son coeur. Je ne veux pas sa mort, je veux simplement que Dieu parle à son coeur. Je regrette mes propos », a déclaré, quelques heures après son allocution, le père Arthur Hervet.

Ce matin, vers 11h30 devant l'église Saint-Martin d'Esquermes à Lille, le père Arthur Hervet, 71 ans, membre de la communauté assomptionniste, fortement mobilisé dans la défense des familles Roms de la métropole lilloise, a annoncé qu'il allait rendre au ministre de l'intérieur Brice Hortefeux sa médaille de chevalier de l'ordre national du mérite, reçue en janvier 2008. Il entend ainsi protester contre la politique du gouvernement vis à vis des Roms et des minorités en général. Il dit notamment avoir été très choqué par les récentes évacuations de familles Roms dans la métropole, notamment jeudi matin à Villeneuve-d'Ascq et vendredi matin à Lille, et souhaite donc être radié de l'Ordre national du mérite.

Devant une cinquantaine de paroissiens et militants, et de nombreux journalistes, il a également dit « prier pour que Nicolas Sarkozy ait une crise cardiaque ». « Le vieil homme doit mourir », a-t-il ajouté, expliquant que le président était totalement déconnecté des citoyens et ne comprenait plus leurs difficultés, évocant alors sans doute une mort politique.

« J'en suis là, je sais que je n'ai pas le droit de le faire, mais je dis "Seigneur, il n'y a plus que toi qui peux arrêter quelque chose" », a ajouté le prêtre, à propos de sa déclaration sur le chef de l'Etat. « C'est pas bien, j'en suis là, mais priez pour moi », a-t-il ajouté après ses propos.

Les paroissiens lillois ont applaudi le geste symbolique du prêtre relatif à son renoncement à l'ordre national du mérite, mais ont été choqués par ses propos à l'égard du président. « Un prêtre ne peut pas souhaiter la mort d'un homme », s'est émue une paroissienne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.