Après la Ville de SAULNES, qui a pris une délibération au sein de son Conseil Municipal pour EXIGER LA LIBERTE POUR Salah HAMOURI, c’est au tour de Villerupt. Ce dimanche 06 Juin 2010, le rassemblement a bien eu lieu, et la banderole que nous avions décidé d’installer a été placée sur le balcon de la Mairie de Villerupt.
Un moment fort et débordant d’émotion, de Fraternité et de Solidarité.
Il fallait le faire, et nous espérons que d’autres villes de France et de notre secteur fassent la même chose.
Beaucoup, ne savent même pas qui est Salah HAMOURI, pourtant, cela fait plus de 5 ans et au moment où j’écris ce billet, cela fait déjà 1911 jours que Salah est retenu dans les geôles Israélienne. (
http://philippemarx.net/Documents/Tract%20SALAH.pdf)
Je tiens à remercier dans un premier temps tous mes amis(es) qui ont fait que cette journée est lieu.
Merci à vous d’avoir accepté de participer et d’avoir mis la main à la pâte, pour que cela se déroule au mieux.
Merci aux employés des services techniques de la ville de nous avoir aidé au mieux dans notre tâche.
Merci également aux groupes musicaux SAS et KINKSTON qui ont admirablement animé cette soirée.
Merci aux présidentes de l’AFPS de Thionville et de Metz d’être venu témoigner de ce qui se passe en Palestine.
Merci à Monsieur CASONI Alain, Maire de la Ville de Villerupt d’avoir accepté de nous laisser mettre une banderole  sur la mairie de la vil
le et de s’être associer à cette manifestation.
Merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé en spectateur de ce moment.
Espérons, que cette banderole fera en sorte de faire connaitre notre jeune compatriote Salah HAMOURI, et que ce genre de rassemblement se multiplie au plus vite.
CONTINUONS, LA TÂCHE N’EST PAS FACILE, MAIS C’EST UNE QUESTION DE PRINCIPE.
DENONCER LE « DEUX POIDS, DEUX MESURES » DOIT DEVENIR UN OBJECTIF PERMANENT.

Petite remarque personnelle qui n’engage que moi : Comment, un peuple qui a connu le génocide, l’enfermement dans les ghettos, peut reproduire la même chose, avec un peuple voisin ?
Il faut arrêter les commémorations de ce moment, aujoud'hui, elles n'ont aucun sens, puisque chaque année, nous disons qu'il ne faut pas oublier, alors qu'Israël a visiblement des problèmes de mémoire