Critères de régularisation des travailleurs sans papier : le gouvernement doit entendre leur appel

Les travailleurs sans papier en grève depuis des mois occupent depuis ce soir le parvis de l’Opera Bastille à Paris.
Ils ont décidé de ne plus en partir tant que le gouvernement n’apportera pas une réponse claire à leur demande de critères de régularisation : une réponse objective, applicable partout quelque soit la taille de l’entreprise et le département et quelque soit la nationalité du salarié.
La plupart des syndicats, de nombreuses associassions, de plus en plus d’employeurs, de partis politiques, de personnalités de gauche comme de droite et de personnalités du monde culturelle les soutiennent. Je veux également apporter mon soutien et celui du PCF à ses salariés en lutte.
Présent à leur côté, je demande au gouvernement d’entendre leur appel a une fin de conflit digne et juste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :