gouvernement.fr

ag_forresgump54

Vous surfez sur Internet, vous écoutez la radio, vous regardez la télévision, vous feuilletez un journal : Vous n’y échapperez pas. Small brother is talking to you. Partout, le gouvernement s’adresse à vous pour vanter le Grand Emprunt ou vous convaincre des bienfaits de l’abandon de la taxe professionnelle.
Il ne s’agit pas de publicité pour un produit, il ne s’agit pas d’information. Un seul mot désigne ce déferlement de « gouvernement.fr » : propagande.
Peut-on appeler Démocratie une Nation dont le gouvernement peut s’adresser ainsi au Peuple dans tous les médias pourvu qu’il les paye, sans limite budgétaire, sans contrôle du Parlement ?
Peut-on dans une démocratie soudoyer ainsi l’ensemble des médias grâce à l’argent des citoyens ?
Bien curieusement la Presse n’en parle pas.
Elle se contente de toucher les sous et d’être docilement le vecteur d’une propagande qu’on ne trouve que dans des régimes totalitaires. Alors, on ferme honteusement les yeux et on se tait. On affecte de croire qu’en acceptant cette manne qui résulte d’un vol des contribuables, on ne sera pas condamné à la muselière … Relisez la fable : « Le Loup et le Chien » !
Et pourquoi ce silence criant de l’opposition ?
Nos vaillants députés craindraient-ils le black out s’ils dénonçaient ouvertement ces pratiques ?
Seraient-ils déjà en eux-mêmes terrorisés au point de se censurer pour obtenir le droit de pouvoir sortir quelques mots bien déminés et policés devant micros et caméras ?
Et pourtant, une fois que nos médias et nos politiciens auront accepté de mettre la main dans cette sinistre machine, ils seront happés jusqu’au coude. Jusqu’à la disparition finale. Le processus est déjà engagé. Vous ne l’avez pas remarqué ?
Car c’est bien là la finalité de cette machine totalitaire : absorber dans le silence, progressivement, par tous les moyens et d’abord par l’argent, toute contestation du pouvoir.
On continuera à faire semblant avec quelques pétards et autres bombinettes pour nous faire croire qu’on est libre. Qu’on s’oppose. Qu’on est indépendant du pouvoir… Alors qu’on s’est tu par peur ou que, par intérêt, on s’est vendu.
Mais regardez ce signe… « gouvernement.fr » et baissez la tête.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :