Sarkosy le retour… Allons-nous encore changer de pansement ou penser au changement ? Le billet du jour…

MOI_pRÉVOLUTION !!!
Bonjour et bises à toutes et tous mes amis (es),
Il y a la France des édentés, des illettrés à qui rien n’est épargné. Leur salaire ne cesse de diminuer et leurs charges ne cessent d’augmenter. Et s’ils ne respectent pas la loi, ils sont tout simplement emprisonnés.
Et, il y a la France de celles et ceux qui ne cessent de TRICHER, de nous VOLER, et celle-là voit chaque jour son lot de nominés.
Il y a celui qui jure les yeux dans les yeux qu’il n’a pas trompés la République et qui quelque jours après et rattrapé par la vérité. IL EST VIRÉ.
Il y a celui qui a condamné l’autre, qui les yeux dans les yeux avait dit qu’il n’avait pas fauté. Celui-là, a une phobie, la phobie administrative, il n’a ni déclaré, ni payé ses impôts, ni son loyer d’ailleurs. IL EST VIRÉ DU GOUVERNEMENT, mais IL TIENT À RESTER UN DÉPUTÉ.
Et des comme ça depuis deux ans et demi il y en a eu quelques-uns.
Et aujourd’hui, il y a celui qui a présidé notre pays pendant cinq ans. Qui traîne depuis deux ans et demi tellement de gamelles qui pourrait être à lui seul une batterie de cuisine.
IL S’EST FAIT VIRER PAR LES FRANÇAISES ET LES FRANÇAIS et remplacé par un menteur qui a fait croire pour se faire élire qu’il allait changer de politique. Le changement c’est pour maintenant qu’il ne cessait de dire. EN GUISE DE MUTATION, NOUS SUBISSONS UNE FIXATION DE LA POLITIQUE DE CELUI QUI S’EST FAIT VIRER.
MAIS VOILÀ QUE CELUI QUI S’EST FAIT VIRER RÉAPPARAÎT.
Il veut être le sauveur de notre pays, celui sur qui il faut compter, celui qui se prend pour un héros, celui dont les médias ne cessent de nous parler, celui qui dit avoir changé.
CELUI-LÀ, FAIT DANS LES AFFAIRES :
► Enquête sur les comptes de campagne de 2012 ;
► Affaire des écoutes ;
► Affaire Bygmalion ;
► Les sondages de l'Élysée ;
► Affaire Karachi ;
► Libye ;
► Affaire Lagarde/Tapie ;
► Des voyages d'affaires suspects ;
Et allez savoir s’il n’en traîne pas d’autres encore.
Dans tous les cas, il n’a jamais prouvé son honnêteté.
D’après les sondages, il serait même bien placé. À se demander si aujourd’hui pour diriger et se faire entendre il faut être passé par une mise en examen et à l’œil de la justice. Ne nous étonnons pas que la délinquance soit en augmentation, celles et ceux qui devraient être un exemple n’en sont pas. C’est même le contraire.
Il y a de quoi s’en faire pour les années à venir. Elles et ils se disputent le pouvoir non pas pour améliorer la situation, mais encore et encore la dégrader.
De l’autre côté, les administrés n’ont pas l’air d’être si offusqués de ces réalités. Je dirais même qu’ils sont muets et immobilisés pour ne pas dire plantés devant leur TV à écouter les chiens de garde qui ne font qu’adulés ces gens qui n’ont plus aucun respect pour nos valeurs républicaines.
Alors, nous les sans dents, les illettrés de service qu’avons-nous encore à perdre ? Le chômage ne cesse d’augmenter et demain ce sera peut-être toi ! La pauvreté ne cesse de prendre le large et demain ce sera peut-être toi ! Tu ne peux plus te soigner, tu ne peux plus envoyer tes enfants faire des études ou alors c’est avec d’énormes sacrifices, tu as un mal fou à payer ton électricité, ton eau, ton loyer, tes échéances, tes impôts, etc., etc.
Au lieu de résister, de gueuler, de réagir et d’agir trop nombreuses et trop nombreux sont celles et ceux qui restent prostrés à croire que cela serait la fatalité. Alors que cette crise n’est pas notre crise, elle est celle de la finance, du monde des riches, du MEDEF.
Si nous continuons dans cette lignée, notre société dans quelques années est laminée.
Se dire INDIGNÉ n’est plus suffisant, aujourd’hui il faut se RÉVOLTER, se REBELLER et EXIGER de ces femmes et de ces hommes que nous avons mis au pouvoir de RESPECTER leurs engagements premiers.
Nous n’avons plus rien à perdre, alors pour quoi encore et encore attendre ?
ILS N’ONT PAS CHANGÉ, IL N’A PAS CHANGÉ. À partir de ce constat c’est à nous de faire changer ces façons de faire, ces façons d’être, ces façons de nous traiter, ces façons de vouloir faire des êtres humains que nous sommes des esclaves alors que sur cette terre il y a tout, absolument tout pour rendre les femmes et les hommes des êtres heureux. CE N’EST PAS DE LA LUNE DONT NOUS PARLONS, MAIS BIEN DE NOTRE PLANÈTE, LA PLANÈTE TERRE.
Allons-nous encore CHANGER LE PANSEMENT ou PENSER AU CHANGEMENT ?
Prenons le pouvoir, il est grand temps… Demain ce sera trop tard !
Liberté, égalité, fraternité, solidarité, laïcité, poing fermé et levé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :