Réagir ! Agir !

Billet du jour : La lutte des places ne doit en aucun cas remplacer la lutte des classes.

MOI_pDepuis quelque temps et les élections municipales qui s’approchent à grands pas, se traduisent ici et là par des commentaires sur l’attitude des communistes vis-à-vis du Front de gauche et le PS.
En effet, nombreux sont ceux qui ne comprennent pas qu’aujourd’hui le PC en est encore à se dire qu’il faut rassembler et faire avec le PS.
Nous n’avons pas le droit de briser cette opportunité qu’est le Front de gauche au rassemblement de toutes ces forces de gauche qui ont réalisé un programme où il est démontré qu’il est possible de mettre en place une autre politique, une politique de l’humain d’abord et faisant place au peuple. Une politique mettant fin à l’argent roi et aux dictats du grand patronat et de la finance.
Nous n’avons pas le droit de briser cet espoir qu’ont aujourd’hui les gens se disant que le Front de gauche est devenu incontournable pour toute la gauche.
Si on peut encore considérer que le PS est bien à gauche. J’en doute fortement.
Certes, on peut lire ici et là que le Front de gauche a participé à la victoire de Hollande, c’est vrai et je n’ai pas l’intention de le nier. Par contre, si nous avons appelé à voter Hollande, c’était dans un premier temps pour virer ce président Sarkozy qui servait les riches et le grand patronat. Mais dans un deuxième temps, c’était aussi pour que Hollande fasse une autre politique que celle de l’UMP. Malheureusement, force est de constater que celle-ci n’a pas changé et ressemble étrangement à ce que nous avons connu pendant une décennie. Les cadeaux aux riches et au grand patronat continuent d’être.
Le PCF était à peine à 2 % avant l’élection présidentielle de mai 2012, avec le Front de gauche il représente aujourd’hui 11 %, 9 % de mieux, si cela n’est pas un signe, alors je ne fais plus de politique !
Depuis 1981, le PCF est aux basques du PS et depuis 1981, le PCF décline, a perdu de nombreux adhérents, de nombreux élus, n’est plus ce parti que les gens ont connu, ce parti révolutionnaire, révolutionnaire, mais prêt à gouverner. Il ne s’agit pas de critiquer sans pour cela amener des solutions. Le Front de gauche en est une et son programme « l’humain d’abord » en est une autre.
Rassembler a toujours été pour le PCF un souci permanent, faire en sorte que toutes celles et tous ceux qui aspirent à une politique du peuple soit mise en place a toujours été au sein du PCF une priorité.
Alors, aujourd’hui pourquoi vouloir casser cette machine qu’est le Front de gauche ? Pourquoi vouloir continuer avec le PS alors que l’on sait que celui-ci ne cherche qu’à dominer sans partage ? Pourquoi ne pas continuer sur cette voie que nous nous sommes donnée depuis les dernières élections européennes ? Pourquoi enfin ne pas couper le cordon ombilical que nous avons avec le PS depuis trop longtemps ? Pourquoi ne pas redevenir NOUS, ce parti aux côtés des opprimés ?
Cela en fait des questions, des questions qui ne peuvent pas aujourd’hui rester sans réponses.
Je ne suis qu’un militant, j’ai donné ma vie au PCF, parce que j’ai toujours cru que c’était le seul parti qui pouvait faire changer les choses, d’ailleurs en 1981, le PCF était encore fort, il représentait encore quelque chose, et jusqu’en 1983, la gauche a mis en place de nombreuses avancées sociales. Après, et depuis 1983, un tournant a changé la direction de cette politique tournée vers le peuple.
Apprenons à appeler un chat, un chat.
Depuis un an, les communistes dénoncent avec force et justesse la politique menée par le gouvernant de Hollande et d’Ayrault. Depuis un an, les communistes soutiennent ces mouvements qui font barrage à cette politique d’austérité et de casse de nos emplois. Cette politique qui nous mène droit dans le mur (si nous ne le sommes pas déjà !).
Alors, pourquoi vouloir faire des alliances avec celles et ceux qui continuent cette dégradation de notre pays ?
Rassembler toute la gauche n’est plus un argument, le PS continue sur la même voie que la droite ;
Conserver des municipalités ou encore en gagner est à mon avis un mauvais raisonnement,  avec le PS et sa politique je crains fort que nous allons connaître une montée de la droite et du FN ; la gauche va perdre des dizaines de municipalités.
Être nous, montrer notre différence, car nous ne sommes pas le PS, doit être non pas une priorité, mais la priorité des priorités, nous ne voulons pas de cette politique. Faisons du premier tour des municipales la preuve que nous voulons autre chose, que nous sommes capables de démonter qu’il est possible de faire autrement. Cela nous grandira et démontrera que nous ne sommes pas tous les mêmes. Que le Front de gauche est l’alternative à cette politique basée que sur la finance.
Camarades communistes, stoppons le déclin de notre parti, faisons-le renaître, faisons le reconnaître, faisons-lui retrouver ses lettres de noblesse. Car un PCF fort dans notre pays ne peut que faire changer les choses dans le bon sens.
Interpellons notre direction nationale et nos directions départementales pour qu’au premier tour, des listes Front de gauche soient présentes et autonomes.
Redevenons ce parti révolutionnaire dont la première des préoccupations est le peuple.
Nous avons tout à gagner à démontrer notre différence, ne soyons pas complices de cette politique qui nous mène dans le néant.
Profitons de ce moment pour commencer un nettoyage même si pour cela il faut en perdre des plumes. C’est le moment de créer une inversion dans ce qui se passe, de créer du rêve, de l’espoir pour notre peuple.
La lutte des places ne doit en aucun cas remplacer la lutte des classes.
Camarades communistes, nos dirigeants, nos responsables, celles et ceux qui nous représentent ne sont que des femmes et des hommes comme nous, ils n’ont pas forcément raison, elles ou ils peuvent aussi se tromper.
Comme moi, je n’ai peut-être pas raison sur ce que je dis, mais dans ce cas il faudra me le démontrer et le prouver.
Liberté, égalité, fraternité, solidarité.

15 commentaires pour “Billet du jour : La lutte des places ne doit en aucun cas remplacer la lutte des classes.

  1. Lilly54

    Absolument d’accord. L’intervention de P. Laurent chez Barbier à propos des municipales et la mollesse de son compte-rendu de visite en Hollandie laissent perplexe. La lecture des commentaires sur son FB en dit long sur la rage des militants du PC et du FDG. Ton billet est l’expression de ce que pensent la majorité des communistes. Laurent se fourvoie en brandissant comme le font les socialistes le chantage à la droite et à l’extrême droite. Le premier tour doit être celui du Front de Gauche. Pas d’alliance avec les SocLib. Une question que je lui ai posée sur twitter et à laquelle il ne répond pas : sous quelle étiquette les listes PCF/PS vont-elles se présenter ? Ils n’auront pas j’espère l’outrecuidance d’y coller notre label FDG !

  2. Etienne Bertozzi

    Le problème est que la Droite et l’extrême Droite sont de toute façon à combattre! sans cesse! Le Front de gauche ne doit pas se retrouver comme le PC “noyé” dans le PS!! Le PS fera des cadeaux de places uniquement pour mieux noyauter le FdG! Les places doivent se gagner aprés le premier tour!! soit en étant devant les socialistes, soit avec une alliance pour battre la Droite! L’important aussi est d’avoir le plus possible d’élus FdG! (tous partis le composant confondus)…Donc l’essentiel pour que le FdG soit crédible, c’est de faire le plus possible “liste autonome” au premier tour!

  3. Virgilio Pierre

    Philippe tu dis vouloir renforcer le PCF, mais la stratégie que tu défends permet tout sauf le renforcement, puisque qu’en prônant une union FDG au municipales tu permets aux composantes du FDG de siéger à la place du PC dans les communes… Il est plus qu’important et fortement utile (ce grâce localement à l’union mise en place) de ne pas oublier que le PCF est la 3ème force politique en terme d’élus. Et vouloir laisser la “PLACE” (oui parce qu’il s’agit bien de “PLACE” ne soyons pas dupes) à d’autre c’est affaiblir le PC et affaiblir le PC c’est affaiblir l’ensemble de la gauche et l’ensemble des ambitions politique de proximité. Bien que la politique menée par le PS n’est pas révolutionnaire et déçoit un grand nombre de nos concitoyens, il est important de rappeler que beaucoup d’élus ou de personnages politiques PS sont tout autant déçus par les orientations choisies, il est donc dangereux de mettre tous les acteurs PS de proximité dans la même logique que le gouvernement. @Lilly54 je trouve contrairement à toi que le discours de Pierre chez Barbier est plein de bon sens “présenter des listes là ou nous avons des Maires” ce qui est loin d’être l’optique du FDG et surtout de Mélenchon qui ne se gênera pas de négocier des places pour son parti là ou des maires Communistes sont sortant ou tout simplement là ou le PC peut faire un excellent score. Pour ce qui est de ta phrase: “Ton billet est l’expression de ce que pensent la majorité des communistes” je pense sincèrement que tu te trompe, la majorités des Communistes ne souhaitent certainement pas laisser la place là ou ils sont en position de force!! Il n’y à aucun fourvoiement dans ce que dit Pierre sur ce que tu appel le “Chantage à la droite et l’extrême droite” il est important de rappeler qu’un nouveau mode de scrutin sera mis en place en 2014, celui de la “proportionnel”, ce qui va permettre au FN et à la droite de siéger dans des communes, il est donc important de jouer la carte de la sûreté afin de répondre clairement aux aspirations et attentes des électeurs. Pour répondre à ta question “sous quelle étiquette………..” si c’est une liste d’union et que la tête de liste est PC l’important est de noter que la liste sera “présentée et soutenue” par le PCF, (comme ça ç toujours été le cas) ce qui parait déjà énorme si on compare à une liste FDG qui elle portera uniquement la bannière FDG laissant un trouble flagrant au yeux des électeurs qui se diront “Mais en fait, qui me représente” …. @Etienne, peux tu me dire ou et quand le PC est noyé dans le PS??? Le PC par divers mouvements s’efforce à faire identifier le PC comme une force révolutionnaire à part entière contrairement a votre optique qui elle noie le PC dans le FDG. “Le PS souhaite noyauter le front de Gauche” voilà une phrase à laquelle j’adhère totalement, et t’il nécessaire de rappeler d’ou vient le Tribun Mélenchon ?? Est il nécessaire de rappeler qui à appelé à voter PS au second tour de la présidentielle et ce sans aucune contre partie, ni même aucune discussion avec les composantes du FDG ?? Il est plus qu’important de se remémorer les faits…

    1. Philippe MARX Auteur du post

      Pierre, tu soulignes que ma stratégie qui est de réaliser des listes autonomes FdG pour le 1er tour aurait comme impact de laisser la « PLACE » aux autres composantes du FdG et donc cela affaiblira le PCF.
      Pierre je t’invite à revoir depuis 1981 combien de communes, de conseillers généraux ou encore de députés nous avons perdu parce que nous avons depuis ce temps-là cette stratégie de nous allier avec le PS. Combien d’élus nous avons perdus parce que le PS n’a pas joué la discipline républicaine, rappelle-toi quand même à Villerupt en 1995, c’est le PS qui a raflé la municipalité aux communistes, rappelle-toi un an plus tard la candidate PS au conseil général qui s’est maintenu contre le candidat communiste. Et en France à combien d’endroits les élus communistes ont été remplacés par des élus PS ?
      Si le PCF n’est plus le PCF, et à mon avis c’est le cas depuis bien longtemps, il disparaîtra.
      Tu étais à Saulnes ce 1er avril 2011 où Marie George BUFFET est venu nous faire la messe, n’a-t-elle pas dit que le FdG était le PCF ? N’oublie pas, n’oubliez pas que si il y a le FdG c’est parce qu’il y a encore un PCF et que sans le PCF il n’y a plus de FdG.
      Et quand on parle FdG, on parle forcément du PCF je ne vois pas où est le problème.
      Moi je suis PC adhérent à la stratégie FdG mais je reste avant tout un PC et fier de l’être même si je ne suis pas d’accord avec tout.
      On ne peut pas jouer sur plusieurs tableaux, une fois FdG et une autre avec le PS. Surtout aujourd’hui.
      Tu dis : « est-il nécessaire de rappeler d’où vient le Tribun Mélenchon ? » Je réponds : est-il nécessaire de souligner ce que sont devenus les ministres communistes que nous avons eus en 1981 et en 1987 ? Ou encore où est situé aujourd’hui notre cher ancien secrétaire général R. HUE ?
      Contrairement à toi où à certains autres je ne définis pas une ligne politique sur la base d’une femme ou d’un homme, car cette femme ou cet homme reste une femme et un homme avec tous les défauts que l’on connaît chez les humains.
      C’est le Parti, avec ses militants qui doivent définir notre stratégie et pas ces responsables qui ont goûté au pouvoir et qui ne tiennent plus à le perdre.
      Plus loin, tu dis : « Il est plus qu’important de se remémorer les faits. » Je t’invite alors à les remémorer, le PS nous a réduits à 2 % et avec le FdG, le PC pèse 11 %.
      Tu fais allusion au nouveau mode de scrutin et tu as raison de le souligner, mais ce mode permet également un deuxième tour, et permet également aux listes de pouvoir se revoir pour ce tour définitif, alors où est le problème ?
      Ce que je souhaite, c’est tout simplement que nous montrons que nous sommes différents, que nous voulons mettre une politique en place qui tienne compte des humains que nous sommes et qui laisse une place au peuple. Je ne veux en aucun cas être complice de cette politique d’austérité, et crois-moi sur les réseaux sociaux nombreux sont les socialistes qui quittent le PS pour venir au FdG, mais ce qui est surprenant, celles et ceux qui quittent le PS, n’adhèrent pas au PC mais aux autres composantes, cela ne te pose pas question ?
      Pour terminer, si je devais présenter une liste, elle s’intitulerait, « liste PCF membre du FdG si les communistes étaient majoritaires sur cette liste.
      Pierre, nous devons rester NOUS, le PC et avec le FdG, nous restons NOUS, je ne suis pas prêt à vendre mon âme au diable pour être un élu.
      Avoir des convictions, des valeurs, être sincères avec les gens nous fera gagner du terrain, de cela j’en suis sûr. J’en ai marre d’entendre ici et là quand je distribue « vous critiquez et vous finissez toujours à appeler à voter PS. » Résultat, nous les dirigeons malheureusement vers le FN.
      Soyons NOUS et rien que NOUS, le FdG n’est qu’une stratégie, un outil et non un parti comme vous le pensez et il ne le deviendra pas, dans tous les cas c’est mon souhait. Mais force est de constater que si nous continuons à mélanger nos stratégies, nous ne serons plus crédibles et là, nous disparaîtrons par la force des choses.

    2. le Prolo du Biolo

      Quand on passe de 2 à 11%, cela veut dire qu’il y a une dynamique, et qu’il n’y aura pas à partager les places comme tu sembles le craindre, mais qu’il y en aura pour tout le monde, PCF et autres composantes.

      Par contre s’allier avec le PS que l’on passe son temps à critiquer c’est du très court terme, c’est se déjuger, passer pour une girouette, c’est désespérer tous ceux qui recommençaient à espérer, c’est casser cette dynamique et retourner de 11% à 2% en moins de temps qu’il en faudra pour le dire …

  4. Virgilio Pierre

    Je ne suis pas foncièrement et naïvement pro rassemblement avec le PS, je pense que c’est au Cas par Cas, je dis juste que ni derrière le PS ni derrière le FDG, le PC est fort on le sait, mais les alliances sont nécessaire dans certains endroits (Par exemple chez nous Aucune Alliance avec le FDG, puisqu’il n’existe pas). Maintenant pour revenir depuis 1981…… bien évidement nous avons perdu des élus, tout comme nous avons perdu un grand nombre de députés sous la stratégie FDG non ??? Rappelle toi quand même qu’en 95 il y à eu certain problème avec la Liste PC , donc je vais te dire franchement en 95 si les Soc on fait liste à part c’est un mal pour un bien qui a éviter à la droite de prendre la municipalité …Le front de Gauche n’est pas le PCF, arrête avec ça le PC c’est le PC le Front de gauche le FDG !!!! le PC est un Parti le FDG non (du moins pas encore) Localement tu peux bien évidemment dire qu’ici le FDG est maqué par le PC oui c’est certain, tu coupe les robinets PC en MetMoselle est le FDG s’écroule !!!! Tu parles de Hue, je vais te dire franchement il peut être sur Mars ou au FN que je m’en contre fou, à partir du moment ou il n’est plus chez nous!! Donc ne discutons pas de lui , par contre mélenchon lui est là … Bien sûr l’erreur est humain c’est certain mais bon …….. Tu ne définis pas la politique sur la base d’un homme est d’une Femme ??? J’espère que c’est une plaisanterie là ?? Tu soutiens Mélenchon sans aucune retenue tout ce qu’il dit est “pain béni” et tu est (depuis le législatives) constamment en conflit à critiquer les moindres faits et gestes de Pierre Laurent et de l’ensemble de la direction du Parti… (n’oublie pas que ce sont ceux que tu critique qui on créés le FDG) N’oublie pas aussi Philippe que ce même homme que tu portes haut dans tes propos, t’a lui aussi (a tord bien évidemment) retiré sans pitié son soutien ….. Pour répondre à ta phrase : “C’est le Parti, avec ses militants qui doivent définir notre stratégie et pas ces responsables qui ont goûtés au pouvoir et qui ne tiennent plus à le perdre.” je te suggère de regarder au FDG dans son ensemble combien d’hommes est de femmes sont là pour une place , regarde leurs parcours politique, passant du vert au bleu, du bleu à l’orange etc…… l’opportunisme ne concerne pas que les autres!! tu dis “le PS nous a réduits à 2 % et avec le FdG, le PC pèse 11 %.” Je dis FAUX FAUX FAUX, le PC était à 2 au dernière élection et aujourd’hui il est loin d’être à 11 aujourd’hui comme tu le prétends … LE FDG pèse 11%, si maintenant tu additionne la totalité des candidats de gauche de 2007, ceux qui on refusés de rejoindre le Mouvement des Anti-liberaux tu t’apercevras que la gauche hors PS fait un peu plus de 10% (de MGB à Schivardi) donc permet moi de te dire que le FDG n’est rien apporté de nouveau si ce n’est un Logo !!! et puis si tu veux pinailler, ce n’est pas le PC qui est à 2% en 2007 mais la Gauche anti-liberale, parce que c’est sous cette appellation que MGB s’est présentée !!!! Pour revenir sur ton “Si je devais présenter une Liste…..” Philippe même si les Communistes ne sont pas majoritaire elle devrait s’appeler liste PCF parce qui la financera ta campagne ??? Le FDG de Villerupt ????? non mais la Section du PC oui ……

    1. le Prolo du Biolo

      “le FdG n’a rien apporté à part un logo”, sauf qu’en se présentant unies ces composantes de la Gauche hors PS peuvent peser alors que divisés elles sont parfaitement impuissantes.

  5. Jeanne Llabres

    Je comprends bien tes arguments Philippe et je les partage en grande partie mais que gagneraient le Pcf, le Front de gauche, les électeurs de gauche (dont beaucoup encore confondent PS et gauche), le peuple, à laisser la droite et l’extrême-droite revenir aux affaires dans certaines municipalités où le rapport gauche/droite (de quoi la gauche devrait-elle être le nom? le PS mène une politique de droite, nous sommes d’accord…) est très serré? Comme à Toulouse où la droite a régné pendant des décennies (Baudis père et fils, Douste-Blazy puis Moudenc) et où la liste d’union PS/Pcf l’a emporté d’une courte tête (1200 voix d’avance) aux dernières municipales? Je suis comme toi, je peux me tromper…

  6. Marco

    Je vous conseille plutôt de vous tourner vers les analyses du Pôle de Renaissance Communiste en France , du MPEP , du réseau faire vivre le PCF, et de regarder ce qui se passe avec Syriza, dont le dirigeant Tsipras est reçu en grande pompe par le FMI et l’institut Brookings. La priorité est de se débarasser de la direction actuelle du PCF, de collaborer avec des communistes du PCF, c’est à dire le réseau faire vivre le PCF et du dehors du PCF,c’est à dire du Pôle de Renaissance Communiste en France , pour faire comprendre aux progressistes la nécessité de sortir de l’union européenne et de l’euro qui sont des piliers de l’ordre capitaliste mondial. Il faut reconstituer un parti vraiment communiste, se débarasser des directions opportunistes du PCF et du PG, et constituer un front progressiste, des alliances pour sortir les travailleurs de France de l’union européenne, la prison des peuples, ce qui créerait des conditions beaucoup plus favorables pour affronter l’oligarchie capitaliste.

    1. Philippe MARX Auteur du post

      Je ne suis pas d’accord; l’europe doit continuer autrement mais dois continuer.
      je ne suis pas pour cette europe mais je suis pour uen europe des peuples et je pense que c’est à l’intérieur que l’on doit être et non dehors. C’est la même chose pour le PC.

  7. micmousse

    Totalement d’accord avec ton billet et tes commentaires
    Je pense vraiment que le PCF et donc le FDG a tout a perdre de s’allier avec un parti de droite même si on peut penser que certains sont dans un socialisme de ‘confort’, ( oui c’est dur de quitter ses camarades même si on pense qu’ils ont tord ) D’ailleurs rassembler à gauche comme le demande P Laurent revient justement à reconnaître qu’ils ont eu tord et en plus de s’opposer à leur camardes qu’ils fréquentent depuis des années .Des PCF vont me répondre qu’ils n’ont pas à quitter leurs convictions : bon OK mais quel est le résultat de leurs convictions : l’austérité
    Oui on peut leur demander qu’ils combattent l’ austérité mais regardez le petit PS illustré : c’est ce qu’ils disent qu’ils font
    Oui on peut leur demander qu’ils combattent pour une retraite à 60 ans et 37 1/2 de cotisations ils le disaient avec nous en 2010
    Je sais aussi l’argument du local : mais ce n’en est pas un puisque toutes les décisions prises en haut et m^me de plus en plus souvent à Bruxelles ont leurs conséquences à tous les niveaux
    Inversement si l’ électeur à le choix d’une vraie gauche , et déçu par ce PS , il ne pourra que voter FDG au lieu de s’abstenir , les connards FN feront ce qu’ils veulent mais à mon avis on aurait moins de votes de protestation de ce coté là
    Les magouilles (tactiques ) politiciennes sont toujours condamnées à un moment ou à un autre

  8. Pierre Fabre

    Celles et ceux qui en sont à dire qu’elles ou qu’ils voté Hollande pour, primo, virer Sarko et, secundo, attendre du solférinien une autre politique manquent, pour le moins, de cohérence et de crédibilité.

    Le feudataire du pétainiste qui gagna l’Elysée n’a jamais eu la moindre intention de changer de cap et, au moins, dans sa niche opportuniste et réactionnaire, il est en accord avec ses idées élitistes et bourgeoise.

    Le P.C a été laminé par un être répugnant qui, à Vienne, avait fait le serment de l’anéantir.

    Il n’y a rien à dire s’il en redemande, c’est à pleurer, mais je crois me rappeler que Mélenchon fut, aussi, un laquais zélé pur et dur du mitterrandisme.

  9. Lilly54

    Hello ! Je ne répondrai qu’à Pierre Virgilio puisqu’il se permet de m’interpeller et si l’hôte de ce blog le permet. Ton discours ne m’étonne pas. C’est toujours le même. Dicté par une haine viscérale de JL Melenchon. Tu aurais préféré Chassaigne et tu ne pardonnes pas aux communistes d’avoir choisi Jean-Luc pour les présidentielles. Le travail d’explication que fait cet homme n’a pas d’égal dans toute la classe politique. Quant aux communistes, dont je suis depuis plus de 40 ans, ils n’ont plus aucun intérêt à s’allier avec ces SocLib. Or, c’est ce qu’ils s’apprêtent à faire dans bon nombre de communes. Et bien si ceux là trouvent sur leur chemin une liste Front de Gauche, TANT MIEUX ! Il faut savoir choisir son camp et ne pas trahir. Tout le reste de ton discours n’est qu’enfumage et marche arrière. Pardon de te le dire mais nous aurons l’occasion certainement d’en débattre en d’autres lieux. Merci à Philippe de publier ma réponse.

  10. Virgilio Pierre

    Lilly54 ormis le fait que tu parles de “haine viscérale”, Je doute que tu ai tu vraiment lu et compris les chiffres que j’ai exposé pour dire que le mieux pour le PC c’est l’alliance FDG ???
    Par contre j’ai peur de ne pas comprendre cette phrase éclaire moi STP: “Et bien si ceux là trouvent sur leur chemin une liste Front de Gauche, TANT MIEUX” Tu dis donc que si une liste PC-PS fait campagne dans une ville et bien tant mieux si en face d’eux il y à une liste FDG ? (dis moi si je me trompe).
    Pour tu parle d’enfumage de mon discourt?? Lis les chiffres, je ne peux pas te dire plus que cela… ils parlent d’eux même , c’est du bon sens mathématique….

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :