Réagir ! Agir !

Le billet du jour : N’attendons pas, passivement que cela se passe, c’est activement que nous démontrerons notre mécontentement.

Une manifestation pour rien ? Ou une manifestation qui va servir ?

Hier encore à l’appel des syndicats CGT, CFDT, et FSU, une manifestation a eu lieu à Longwy-Haut en solidarité avec les peuples Européens pour combattre les mesures d’austérités qui nous sont annoncées. Nous faisons partie de ces peuples Européens.
On le voit que ce soit en Grèce, en Espagne, au Portugal ou encore en Italie, les peuples se meurent face aux mesures prisent par les gouvernements en place.

Et pourtant, aujourd’hui, ces annonces sont formulées en France, par un gouvernement de gauche, et au lieu de se mobiliser, au lieu d’être actif, les françaises et les français restent passifs, ils regardent celles et ceux qui bougent, qui réagissent et qui agissent.

Demain, la France, sera la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et ce sera trop tard.
Mais que faut-il faire pour que les peuples comprennent que ce n’est que dans l’action que nous pourrons faire changer les choses ? Que ce n’est que dans l’action, que nous pourrons démontrer que nous ne voulons pas payer pour les autres, nous ne sommes pas responsables de cette crise économique.
Et celles et ceux qui en sont la cause, les gouvernements, quels qui soient, leur font des cadeaux majestueux.
Il ne faut plus TERGIVERSER, il faut se MOBILISER, RÉAGIR et AGIR, il ne faut surtout pas les laisser faire, l’Humain d’abord, oui l’humain d’abord car l’humain n’est pas une monnaie, il n’est pas côté en bourse, mais c’est lui qui subit, c’est lui que l’on enfonce encore plus, c’est lui qui paie les pots cassés.

En France, en choisissant Hollande, nous avons voulu le changement, d’ailleurs ne disait-il pas le « changement c’est maintenant ! », parce que si nous n’avons que changer l’homme, ce n’était vraiment la peine de voter.
Obligeons celles et ceux que nous avons élus, pour un réel changement à respecter leurs promesses.
Ce n’est que nous, le Peule, les françaises et les français, qui avons ce pouvoir de faire respecter les choses.
N’attendons pas, passivement que cela se passe, c’est activement que nous démontrerons notre mécontentement.
Après sa conférence de presse d’avant-hier, tous les médias disent et redisent, que les propos de Hollande deviennent les mêmes propos que Sarkozy, que les propositions de l’un ressemblent étrangement aux propositions de l’autre.
Je n’ai pas voté pour cela, et vous non plus, Peuple de Gauche exigeons que notre vote soit respecté.

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :