« Quand la mairie affiche à la cantine le nom des bons et des mauvais payeurs »

Comme il est fier de nous présenter son dernier joujou…
Un gadget digne d'être installé dans tous les Mac Do de France et de Navarre.
Sauf que nous ne sommes pas dans l'un de ces fast food et que la personne représentée n'est pas le manager de l'une de ces entreprises. Plus prosaïquement, il s'agit du maire de la commune de Ruffec, située en Charente.
Comme nous le révèle ce papier publié par le site France Info, Bernard Charbonneau a eu la « riche » idée d'installer ces écrans tactiles dans toutes les cantines scolaires de la ville.
Grâce à cette « avancée technologique », tout le monde est capable désormais de savoir quels sont les mauvais payeurs. « En face du nom de l'élève, un nounours s'affiche : vert, cela signifie que les parents ont réglé à l'avance le repas, bleu indique que le compte est proche de zéro et rouge signifie que la carte est vide ».
Autant dire que les fédérations de parents d'élèves sont vent debout contre ce type de « mouchards ». Quant au maire, il explique avoir installé ce système pour réduire de façon significative les impayés sans s'apercevoir qu'il stigmatisait les plus démunis…
Et dire que ce dernier est classé à gauche. C'est vous dire comment les lignes politiques ont bougé dans notre pays… A la prochaine étape, il pourra toujours raser les enfants des pauvres, histoire de ne pas importer la « vermine » dans les cantines de la ville…

http://www.youtube.com/watch?v=b_xJhCcWgL0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.