Le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon font aussi leur rentrée politique

Jean-Luc Mélenchon a fait sa rentrée politique ce week-end après un été plutôt silencieux. Il a participé samedi 27 août 2011 à l'université d'été du Parti communiste en Savoie et dimanche à un «remue-méninges» de sa formation, le Parti de gauche, à Grenoble. Le candidat du Front de gauche a annoncé la couleur de la campagne pour la présidentielle en ouvrant la porte au débat avec les socialistes qui étaient réunis à la Rochelle au même moment. Mais pas à n'importe quelle condition.
Crise ou pas crise, dette ou pas dette, pour Jean-Luc Mélenchon, il n'est pas question d'accepter l'austérité. Comme à son habitude, le candidat du Front de gauche a fait entendre une parole sans concession sur la politique du gouvernement qui a annoncé un plan d'économie drastique pour réduire les déficits. Et dans la foulée, il s'en est pris à ceux des socialistes qui «donnent la victoire idéologique et culturelle à Nicolas Sarkozy… en acceptant la logique de l'austérité». Des critiques qui visaient avant tout François Hollande, seule cible nommée dans son discours, dont Jean-Luc Mélénchon a dénoncé le «cynisme inacceptable».
François Hollande, nouvelle cible de JL Mélenchon
Même s'il s'est dit lassé d'avoir à donner ses préférences sur les candidats socialistes à la primaire et a affirmé «respecter la démarche du PS» pour désigner son représentant à la présidentielle, il paraît clair que François Hollande a repris la place de Dominique Strauss-Kahn en tête du palmarès de ceux avec lesquels Jean-Luc Mélenchon ne veut rien avoir à faire. Et son «offre publique de débat» envoyée aux socialistes réunis au même moment à la Rochelle, au nom d'un rassemblement de la gauche jugé indispensable pour l'emporter en 2012, ne paraît pas s'adresser au député de Corrèze, que les sondages placent pourtant en tête pour remporter la primaire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.