Réagir ! Agir !

Le billet du jour : Alain Minc – Le peuple est responsable de la crise !

Il ne faut pas chier (excusez le terme mais ….) la honte pour dire ce genre de chose.
Voilà que s’il y a crise, c’est la faute au peuple !
Vraiment on aura tout vu et tout entendu dans ce monde de fous.
Parce que c’est le peuple qui a donné tous ces cadeaux financiers aux riches, amis de notre cher Président et de ce MINC !
Parce que c’est le peuple qui dépense des millions d’euros pour le va-t-en-guerre !
Parce que c’est le peuple qui demande de délocaliser les entreprises !
Parce que c’est le peuple qui passe ses soirées au Fouquet’s !
Assez d’inepties, assez de ces mots qui feraient croire que celles et ceux qui dirigent sont parfaits, tellement parfaits qu’aujourd’hui notre monde est devenu un monde violent, un monde où le partage n’existe plus, où le respect de l’être humain a disparu. Un monde où la guerre fait rage, un monde où des millions de gens crèvent la faim, un monde où certain ont tout et les autres rien, un monde où la différence fait rage, un monde que le capitalisme a brisé à tous les niveaux, et tout cela au nom de l'ARGENT. L'ARGENT ROI.
Non Monsieur MINC, ce n’est pas la faute du peuple, le peuple ne demande pas grand-chose, travailler, joindre les deux bouts et garder sa DIGNITÉ, c’est TOUT.
Écoutez un peu les gens, le peuple, d’après vous le peuple n’aurait jamais accepté un plan de rigueur, mais bien sûr que oui s’il fallait sauver du désastre notre pays, mais alors vous Monsieur, auriez-vous, ou accepteriez-vous de partager votre richesse pour sauver notre pays ?
Je ne le pense pas, il y a cas voir l’agissement des riches par rapport aux pauvres.
Quand on demande, on nous refuse, rappelez-vous les manifestations pour la retraite, des millions de Françaises et de Français ont manifesté, notre Président et ses amis dont vous faites partie ont dit « niet ». Rappelez-vous notre refus du traité de Lisbonne, 52 % des Françaises et des Français ont voté contre, notre Président et ses amis dont vous faites partie, ont tout fait pour détourner ce vote pour appliquer ce Traité. Vous avez bafoué la démocratie sans gêne.
Les gouvernants auraient trop donné aux demandes du peuple, vous, vous êtes sérieux quand vous dites cela ? Je crois que oui ! Nous ne vivons pas dans le même monde !
Vivez avec le SMIC pendant une seule année, et l’on en reparlera mon pauvre Monsieur MINC.
Après, on verra si le peuple a trop demandé !
Soyez honnête avec vos compatriotes, dites leur la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, car ce n’est que de La Vérité qu’a besoin le peuple de France.
LA VÉRITÉ. LES CHOSES TELLES QU'ELLES SONT.

 

8 commentaires pour “Le billet du jour : Alain Minc – Le peuple est responsable de la crise !

  1. Serge POLI

    Non le mot n’est pas grossier, ils nous mettent dans la merde et après ils rejettent la faute sur nous, ils font chier ces cons. Dehors bande de salopards ! Dehors toute !

  2. Véronique C.

    LA vie est bizarre, très bizarre, ce matin je rangeais qq papiers des années 80 et je suis tombé par hasard sur des cours que j’avais donné à ANFOPAR Tomblaine. Je n’ai pas mis mon nom en entier mais je pense que vous vous souviendrez de moi.
    En faisant la lecture de la liste des stagiaires que j’avais en cours j’ai retrouvé ce nom qui m’avait frappé à l’époque. MARX comme le grand MARX.
    Alors je me suis mis sur internet et sur google j’ai cherché le nom MARX en y ajoutant le prénom Philippe, surprise, oui surprise, le “zorro” de l’époque était bien sur internet avec des adresses de blogues.
    J’ai essayé d’abord philippemarx.net, ça n’a pas donné grand chose, alors j’ai essayé philippemarx.com et là, je vois un titre Réagir ! Agir ! rien que le titre je savais que j’étais sur un blogue de ce Philippe MARX de Villerupt.
    j’ai commencé à visiter, et au fil du temps, des articles et des pages j’ai pu remarquer que malgré les 30 ans qui séparent le stage et aujourd’hui, ce Philippe MARX n’avait pas perdu la foi, il était resté ce révolutionnaire que j’avais connu.
    Révolutionnaire, oui car à l’époque, il a fait la révolution contre ce centre de formation et il avait eu raison puisque les stagiaires ont eu ce qu’ils demandaient.
    Je ne rentrerais pas dans les détails.
    Par contre en lisant le blogue, j’apprends que Monsieur est candidat à la législative de sa région. Je découvre son autre blogue prévu à ce sujet.
    Toujours le même, sincère, honnête et surtout encore naïf malgré le rapprochement de la soixantaine. Vous me direz que pour garder sa foi, il faut l’être beaucoup.
    Bizarre la vie, vraiment bizarre, car j’ai repris depuis qq temps cette fonction d’animatrice de stages et un problème a surgit un peu dans le même genre que celui d’ANFOPAR. C’est drôle mais je me suis dit que si vous aviez été là, il se serait réglé vite fait et bien fait. Et comme par hasard je range ces papier et je vous retrouve. Bizarre, vraiment bizarre.
    Je vous écrirais sur votre émail pour avoir de vos nouvelles et de pouvoir en dire un peu plus.
    Vous avez marqué au fer rouge tous les intervenants du centre, un autodidacte qui a surpassé toutes ces licences, toutes ces maitrises et tous ces bacs, de quoi faire la preuve par neuf que quand on veut on peut. Vous êtes arrivé le premier de la promo, j’ai vos notes sous les yeux.
    Chapeau pour ce blogue, et pour l’autre aussi.
    Bonne chance dans votre nouvelle aventure.
    Véronique

    1. Philippe MARX Auteur du post

      Bonjour Véronique,
      Si je ne me trompe pas tu étais notre prof d’hygiène alimentaire !
      Merci pour ton com, ça me fait grand plaisir de savoir que l’on ne m’a pas oublié.
      Quand on est révolutionnaire et que l’on déteste l’injustice, il n’y a que deux choses à faire, Réagir ! et ensuite Agir ! d’où le titre de ce blog.
      Oui j’ai toujours la même foi, je dirais même encore plus prononcé qu’hier, faut avouer que ce qui se passe, ne donne pas l’envie de lâcher prise.
      Comme tu dis, la vie est bizarre, mais parfois elle réserve de bonnes surprises, et ça a été une bonne surprise de pouvoir te lire.
      Au plaisir de pouvoir le faire à nouveau ce sera toujours avec plaisir.
      @ + peut être.

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :