Cantonales : l’UMP ne s’affiche plus, pour éviter la déroute

Parfois une image vaut mieux qu'un long discours et lorsqu'on regarde de près les listes des candidats de la majorité, dans le cadre des élections cantonales, on ne peut que constater qu'ils cachent leur appartenance à l'UMP, le parti majoritaire. Ainsi, dans beaucoup de cantons, les candidats de la majorité privilégient plutôt leur ancrage local, selon l'endroit où ils se trouvent.
Le but est donc d'éviter à tout prix une politisation du scrutin afin d'éviter une déroute politique dûe à l'impopularité record du Président sortant, puisque que 71 % des français sont mécontents de son action selon les derniers sondages, et même éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle. Il sera donc très intéressant d'examiner les résultats qui sortiront des urnes, alors même que ce scrutin ne passionne guère les foules, et de voir si la gauche sortira renforcée de ce scrutin, et si l'UMP limitera la casse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.