Record des profits en 2009

Extrait du dossier de décembre du journal financier «  l’Expansion »:
Pas moins de 580 milliards de dollars c’est la somme dont été amputée la fiche de paie des salariés du monde entier en 2009 au bénéfice unique des  entreprises.
-En France, en sept ans de – 2003, 2009 – 24 groupes du CAC 40 croulant sous les profits, ont vu les dividendes de leurs actionnaires gonfler de 110%, pendant que la masse salariale « progressait » de 8%.
En 2009, TOTAL, champion toutes catégories des profits  a versé 49 milliards d’euros à ses actionnaires. Chez Vallourec, les dividendes pour les actionnaires ont bondi de 1007% (oui vous avez bien lu !) mais la masse salariale n’a augmenté que de 35% ! Chez France-Télécom, les dividendes + 462%, la masse salariale + 19%, chez Schneider les dividendes + 88%, la  masse salariale moins 6%, chez Air Liquide les dividendes ont cru de 78% mais en 2009 les salariés n’ont eu aucune augmentation de salaire etc…
En 2010 le CAC40 vient de verser 36 milliards d’euros soit 77% des bénéfices aux actionnaires. Chaque année, cette disparité entre les dividendes versés aux actionnaires et la part consacrée aux salaires prive les salariés de 90 à 100 milliards d’euros de revenus.

Pour accroître leurs profits, les entreprises suppriment massivement des emplois et augmentent la productivité :
Depuis trois ans dit le rapport, le CAC 40 se déleste chaque mois de 1900 salariés français pour augmenter ses effectifs dans les contrées asiatiques à bas salaires. Au total ce sont 674.000 emplois supprimés.
– Véolia (services aux collectivités locales) a supprimé 11% de ses effectifs en France et les a augmentés de 38% en Asie. En 10 ans, aux cimenteries Laffarge la productivité a augmenté de 56%, chez  Michelin la productivité par salarié croît deux fois plus vite que la masse salariale.
La participation piètre outil de rééquilibrage explique le rapport.
« Au niveau national ces dispositifs améliorent à peine l’ordinaire du salaire moyen : ils représentent 2,2% de la masse salariale, d’après le rapport sur la valeur ajoutée réalisé par le patron de l’INSEE Jean Philippe Cotis ». De plus, la participation et l’intéressement sont aléatoires.
Pour la cinquième année d’affilée la revalorisation du SMIC sera en dessous de l’inflation. Le gouvernement a décidé de l’augmenter de 1,6% au premier janvier 2011 : 21 euros mensuels.
Selon le rapport du Ministère du travail sorti le 30 novembre : 44,9% des salariés au SMIC ou au voisinage ( 0,8 à 1,1 SMIC ) le sont toujours trois ans plus tard, et 13% le sont encore au bout de 13 ans.
En 2011 les augmentations générales de salaires seront autour de 1% a estimé  le cabinet Hewit France, spécialisé dans l’étude des rémunérations.
Le salarié le mieux payé de France raconte « l’Expansion »  est le bras droit du patron de LVMH (produits de luxe), le toscan Antonio Belloni : 5,428 millions d’euros de salaire annuel, auquel il faut ajouter en 2010, 17,6 millions d’euros de stocks-options (chiffres officiels donc fortement minorés). Il s’est vu décerner la légion d’honneur récompensant les étrangers oeuvrant pour la France !!!
« L’Expansion » conclut: Le CAC40 fait la part belle aux actionnaires et laisse les salariés sur leur faim. Et si c’était le retour de la lutte des classes » ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.