Sarko veut le bannissement comme dans l’Antiquité … ça c’est le progrès !!!

La "xénophobie de Nicolas Sarkozy menace la démocratie", a accusé vendredi la Ligue des droits de l'Homme après le discours sur la sécurité prononcé par le chef de l'Etat à Grenoble. Pour la LDH, "le président de la République a pris la lourde responsabilité de faire des étrangers et des personnes d'origine étrangère ceux et celles qui seraient responsables de l'insécurité".
"Parce qu'il a échoué dans sa politique sécuritaire (…) et parce qu'il aggrave l'insécurité sociale et économique de millions de Français tout en favorisant jusqu'à la caricature les plus nantis, le président de la République et son gouvernement ont manifestement décidé d'agiter les vieux refrains des années 1930 destinés à attiser la haine contre les étrangers", estime la Ligue dans un communiqué.

Le billet du jour : Nostalgie, Nostalgie quand tu nous tiens……

Bonjour à toutes et à tous,
Aujourd'hui j'ai envie de vous parler d'hier, certes un peu de nostalgie, mais il en faut parfois, car hier, n'était pas si mauvais qu'on le dit.
Je me rappelle ces soirées d'été, où tous mes voisins étaient dehors, devant leur porte, ça discutait, ça jouait aux cartes, il y avait un contact, du contact.
Les enfants jouaient jusqu'au coucher du soleil et parfois plus, ça riait, ça criait, ça rigolait.
Il y avait de l'animation dans les quartiers, de la fraternité et surtout de la solidarité.
Aujourd'hui, à 20 heures, quand ce n'est pas avant, les quartiers sont désert, ça ne rit plus, ça ne discute plus, ça ne joue, plus, il n'y a plus de contact, on ne connait même plus son voisin.
Devant notre téléviseur (derrière on aurait du mal à voir sourire) à ingurgiter toutes ces conneries de TV réalité, de mensonges de la part de nos médias, nous devenons insensibles à ce qui se passe réellement.
Hier n'est pas tout faux, c'est dommage, regrettable d'avoir écarté ce qui était bon. Et pour cause, hier on se rassemblait, et se rassemblait aujourd'hui, on n'en veut pas, car se rassemblait, s'est discuter, dialoguer, échanger les idées, et pourquoi pas refaire le monde.
Refaire le monde, quelle grande idée, et pourtant, ne croyez-vous pas que nous allons nous écraser contre un mur ?
Fermez les yeux, imaginez, dans votre quartier, entendre crier les enfants, entendre rire, blaguer, entendre vos voisins discuter, dialoguer, imaginez votre quartier plein de vie, de couleur, de gaieté, imaginez ces odeurs de diner, cette musique de fond qui fait que le quartier est un lieu de vie inimaginable.
Laissez vos yeux fermaient, et imaginez, imaginez, et imaginez encore, pas belle la vie dans cette atmosphère ? Pas beau la FRATERNITÉ entre voisins, des voisins qui deviennent des amis, des voisins solidaires ?
Il faut reconstruire, il faut que nous retroussions nos manches, et ce qui était bon, doit revivre, renaitre, revenir.
Bonne journée à toutes et à tous. Que ceux qui partent, fassent bon voyage et évitent les radars, il ne faut surtout pas remplir les poches de notre nabot de service.
Essayez même, en vacances, à réfléchir, et vous dire OUI, il faut que cela redevienne comme avant, une vie dans la convivialité.
Sur la plage il est facile de fermer les yeux.
Au prochain billet.

Les mots ont un sens…. et aujourd’hui je me permets d’en rajouter….

ag_100forresgump54

Faire de la politique n’est pas chose facile, surtout lorsque l’on veut rester l’homme intègre et honnête que l’on doit être.
Défendre ses idées et quel que soit l’idée est honorable du moment où le respect de l’autre est présent.
Malheureusement, aujourd’hui ceux qui ont à un moment donné bafoué leur valeur, leur idéologie, font en sorte que celui qui n’a jamais quitté le bateau, qui s’est battu à bout de bras pour garder une structure plus que saine, soit blessé en rapportant des propos complètement faux.
Si, c’est ça faire de la politique, je ne m’étonne plus du taux d’abstention !
C’est vrai, que de perdre un certain pouvoir fait mal, surtout lorsque l’on a toujours agit comme un dictateur.
A ces gens malfaisants, qui ne pensent qu’à démolir l’image de celles et ceux qui sont restés dans le rang, devraient plutôt méditer sur leur passé. Il y aurait TANT de choses à dire.

Tant qu’on fait rire, c’est des plaisanteries.
Dès que c’est pas drôle, c’est des insultes.
Citations de Michel Colucci, dit Coluche

J’espère que dans ces propos, certains se reconnaitront.
Ce n’est vraiment pas difficile.

Exclue 3 jours pour avoir porté un tee shirt « Palestine libre »

ag_forresgump54

Une élève de 16 ans de Villefranche-sur-Saône va être temporairement exclue de son collège pour avoir arboré un tee-shirt portant l’inscription « Palestine libre ». Un collectif se mobilise contre cette décision.
Faut-il interdire les inscriptions « Tibet libre » ou les effigies de Che Guevara à l’école ? Elève du collège Claude-Bernard à Villefranche-sur-Saône, Zeyneb ne s’attendait sans doute pas à être renvoyée à cause d’un tee-shirt qu’elle porte depuis deux ans et qui comporte la mention « Palestine Libre ».image
« C’est un message de paix »
Tout commence le 28 janvier par un cours d’histoire-géo sur la Russie. L’enseignant fait une digression sur Israël dont il soutient l’extension. « Choquée, même révoltée » par ce parti pris, cette élève de 16 ans lève la main pour prendre la parole. Le prof la lui refuse. Zeyneb est militante de la cause palestinienne : il lui arrive d’accompagner sa mère Amel à des réunions du collectif caladois pour le peuple palestinien.
Frustrée, la jeune fille se présente le lendemain en cours avec ce tee-shirt. Une façon habile d’exprimer un point de vue qui ne semble pas audible en salle de classe. « C’est un message de paix », soulignent mère et fille. Mais le prof, réputé caractériel, en fait une toute autre lecture, enrage et lui ordonne de cacher ce vêtement.
La collégienne fond en larmes, quitte la pièce et le collège pour rejoindre sa mère qui travaille à côté. Pendant ce temps, ne souffrant aucune contestation, l’enseignant aurait taxé les défenseurs de la Palestine de « charlots » et de « charlatans ». Quid de la neutralité du service public et de l’obligation de réserve des fonctionnaires ?
« Il a sa pédagogie à lui »
C’est pourtant Zeyneb qui sera convoquée le 11 février, face au proviseur et à la principale adjointe. Elle est coupable d’actes de « prosélytisme » mais est sanctionnée pour « départ d’un cours sans autorisation avec refus d’obéissance ».
L’élève prétend que c’est l’enseignant qui lui a demandé de quitter la salle si elle n’obtempérait pas. Au final, elle sera exclue trois jours, les 2, 3 et 4 mars prochain. L’impétueux enseignant est défendu par sa hiérarchie qui considère simplement qu’il a « sa pédagogie à lui ».
« C’est pourtant bien lui qui aurait mérité une sanction plus que l’élève, estime Jacques-Louis Kreiss, membre du collectif. Nous avons vécu ces faits comme une injustice profonde ». Ils en appellent à écrire au proviseur du collège. « Il doit revenir sur sa décision », exhorte le collectif. Hier, l’inspection académique a décidé de rouvrir le dossier.

Charasse nommé au Conseil Constitutionnel…(qu’est ce être de gauche?)

ad_forresgump54

L’ancien ministre du budget de Mitterrand ex PS nommé au Conseil Constitutionnel rien de plus naturel, un bon job, stable au moins 9 ans de boulot assuré, pas trop fatigant environ une réunion par mois, super bien payé, vraiment rien à dire. Il y avait eu Besson, Kouchner, Vockel, Lang,… la gauche caviar dans toute sa splendeur…prêt à tout pour un strapontin, une certaine idée de la gauche…
Je sais certains n’ont rien de gauche, mais comprenez  mon désarroi, j’ai déposé des bulletins de vote qui à un moment donné à amener ces gens aux responsabilités, et s’ils sont prêt à trahir pour une place au chaud, se vendre, trahir l’idéologie de gauche, alors pour qui voter aux régionales ?
Il arrive un moment où trop c’est trop le vase déborde en d’autres termes ras le bol …
Ils ne craignent plus les sanctions des électeurs, ne dissimulent plus les magouilles, Charasse ne dit-il pas qu’il avait eu la promesse de Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2007 pour l’attribution de se poste ? Et après ils diront que la campagne de Royal en 2007 n’était pas plombé par son propre camp… Aubry a-t-elle voté pour son camp lors du 2ème tour ?
A l’heure actuel je ne mettrai pas ma main au feu.
Alors,qu’est ce être de gauche ?
Si c’est trahir, si cela ressemble à Reims, aux magouilles en tout genre, renier le vote des militants (ex en Langedoc-Rouissillon) exclure des gens qui n’ont rien fait contre leur camp mais sanctifié des gens qui le trahissent, alors je crois n’être plus de gauche.
Jaurès réveille toi ils sont devenus fou. Ils n’agissent plus pour le peuple juste pour eux. Plus d’honneur, après ils ne comprendront pas que le peuple se détourne d’eux et que l’abstention devienne le premier parti de France.

octobre 2018
L M M J V S D
« Juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :