Exprimer, écouter, entendre tout cela ENSEMBLE ! Une lettre de l’alphabet aurait suffit…

ag_forresgump54 ad_forresgump54

L’avenir nous dira qui était dans le vrai. J’espère que ce sera la Mairie, car dans ce genre de décision il n’est nullement question de pouvoir revenir en arrière.
Le 18 Février 2010, la C.N.A.C. a donné raison aux élus en places, si, d’autres recours ne voient pas le jour, le centre LECLERC sur le haut de la ville sera construit.
D’abord quelques remarques sur le fond :
► Sur le programme des municipales de 2008, nous pouvions lire dans le chapitre « Démocratie et citoyenneté », de la liste « Solidarité et Dynamisme », ces alinéas qui en disent long aujourd’hui sur la réelle conviction des élus en place de mettre en pratique ce qu’ils ont écrit.
Je cite :
– « Ouvertures des commissions réglementaires à des personnalités qualifiées, aux représentants des comités de quartiers en fonction des questions évoquées ».
– « Ouverture du bulletin municipal (LA MOSAÏQUE) aux comités de quartier et aux associations : le site internet sera également complété pour en faire un outil de dialogue inter actif entre les citoyens et les élus ».
► Le 17 février, veille de la réunion de la C.N.A.C., les élus ont distribué un quatre pages où ne figuraient que les arguments « POUR » ce projet.
Ceux qui ont émis ou émettent encore un avis contraire n’ont pas eu le droit à la parole.
Ce journal municipal n’est-il pas fait pour informer toute la population ?
N’est-il pas le journal de nos concitoyens ?
Serait-il, être rétrograde que de ne pas être d’accord ?
De plus dans ce tract, figure une phrase laissant entendre que les commerçants auraient été d’accord avec ce projet.
FAUX, les commerçants ne sont pas, et n’ont jamais été favorables au projet tel qu’il a été présenté.
Dans le cas contraire, nous n’aurions pas déposé un recours.
PAR CONTRE, NOUS AVONS, TOUJOURS DIT ET REDIT, QUE NOUS ÉTIONS CONSCIENTS QUE SUR LE HAUT DE LA VILLE IL MANQUAIT DES COMMERCES.
De là, à installer un 11 700 mètres carré…..
► Quant à notre participation à la commission « Développement Economique-Nouvelles Technologies-Commerce et Artisanat, nous n’avons jamais été, ni sollicité, ni entendu.
On nous a réunis pour nous faire l’annonce de la volonté municipale de voir ce projet aboutir, C’EST TOUT.
Ne serions-nous pas assez qualifiés pour parler de ce que nous connaissons et vivons tous les jours ?
Enfin, dans un communiqué, le Maire, évoque l’égoïsme des uns, la conception passéiste des autres, faut-il entendre que de vouloir lutter pour garder son emploi c’est être égoïste ? Passéistes ?
En bon entendeur, les « Total », les « Contis » et plus près de chez nous, les ouvriers d’Eurostamp, ne sont que des égoïstes. Et vous, qui aviez lutté pendant de nombreuses années pour garder votre emploi dans la sidérurgie à Villerupt, vous n’avez été que des égoïstes.
D’autre part, sur les formes.
► Comment peut-on se dire de gauche, et se battre bec et ongles pour avoir la satisfaction de voir se créer des emplois précaires, avec des quarts, des mi-temps et une flexibilité sans commune mesure ?
Sans dire, que par ailleurs il va y avoir des suppressions !
► Comment, peut-on être de gauche et ne pas appliquer les convictions annoncées lors du programme électoral ?
Est-ce que toutes les convictions de nos élus n’ont comme but que l’électoralisme ?
Apprenons à appeler un chat, un chat.
Apprenons à ne pas prendre les gens pour des imbéciles.
Et si je vous proposais, de tout faire pour que toutes les personnes âgées de notre ville aient aussi un supermarché dans tous les quartiers (cités de butte, les sapins) que diriez-vous ?
NON ? Ou OUI ?
Ne faire que sur Cantebonne, c’est aussi égoïste, c’est aussi favoriser une partie de notre population.
Pensez-vous réellement que ce LECLERC sauvera notre ville de la morosité qui y règne ?
Pensez-vous vraiment que ce LECLERC va enrayer le taux de chômage de notre ville ?
Pensez-vous réellement vous y rendre à pied ?
Notre ville a besoin d’autre chose, a besoin de rassembler et non de diviser le haut et le bas.
C’est ce qu’ont fait les élus d’hier et que les élus d’aujourd’hui font perdurer.
VILLERUPT EST UNE VILLE, AVEC DES QUARTIERS, SES QUARTIERS.
Notre ville a besoin d’une réelle remise en cause à tous les niveaux.
Elle a surtout besoin d’entendre et d’écouter toutes les Villeruptiennes et tous les Villeruptiens, même si certains ne sont pas d’accord.
Ça, c’est de la démocratie citoyenne !
Enfin, faisons déjà fonctionner ce qui existe, et faisons-le ENSEMBLE.
Cela va coûter très cher à la ville.
Je croyais qu’elle était dans des difficultés financières !

Mobilisation dans toute la France pour la Cause Palestinienne

ad_forresgump54

Aujourd’hui 14 heures 30 rassemblement à l’Hôtel de Ville de Villerupt 54190.
SOYEZ NOMBREUX !!!!

Certes défendre la cause palestinienne n’est guère gratifiant : l’adversaire est de taille et il semble remporter toutes les batailles, tant sur le plan des armes que de la propagande. A quelques réserves près néanmoins, puisque l’opinion publique est, de l’aveu de tous les sondages, de moins en moins dupe, de plus en plus concernée par un déni de droit et de justice qui met en péril la paix dans le monde et qui semble vouloir instaurer la loi de la jungle dans nos sociétés.
Et si les citoyens qui s’indignent n’expriment pas encore tous leur indignation, on constate néanmoins que cette expression grandit, mûrit, prend forme. Moins au travers des rassemblements et manifestations, davantage par le biais du vote, de messages adressés à nos dirigeants et aux médias. Chaque action pertinente proposée rassemble un nombre croissant de citoyens et d’associations locales, régionales ou nationales, comme l’ont montré les mobilisations contre la tenue, en France, de galas au profit de l’armée israélienne, les protestations contre la venue des dirigeants sionistes en France, … La Cause Palestinienne existe !
Tariq Ramadan à Vaulx-en-Velin samedi dernier devant 1500 personnes : ” En l’espace de 20 ans, en 1967,  73% des Européens sont pro-israéliens, Aujourd’hui  67% des Européens sont en faveur des Droits Palestiniens “

Réveil de ce matin avec – Palestine Vivra : Abdel

Comment peut-on oublier qu’un million et demi de personnes soient privés de leurs droits fondamentaux ?
Comment peut-on accepter un blocus qui asphyxie toute une population ? Une chape de silence s’est peu à peu abattue sur ce pays détruit par la guerre d’Israël. Pendant le conflit qui a éclaté le 27 décembre 2008, Gaza a fait la une de la presse internationale.+

Participer au rassemblement le :
26 décembre 2009 à 14 heures 30
à l’hôtel de ville de Villerupt,

c’est participer à la marche internationale organisée à Gaza à partir du 27 décembre pour que le peuple palestinien de Gaza ne tombe pas dans l’oubli. Une chape de silence s’est peu à peu abattue sur ce pays détruit par la guerre d’Israël. Pendant le conflit qui a éclaté le 27 décembre 2008, Gaza a fait la une de la presse internationale.

Jeudi 3 septembre une marche de soutien est organisée. Rendez-vous dès 8h devant l’usine Eurostamp de Villers-La-montagne.

ag_forresgump54

Eurostamp, filiale de l’italien Magnetto, spécialisée dans les pièces embouties pour l’automobile, annonce 107 suppressions de postes dans l’usine de Villers-la-Montagne.
Le site, qui fournit notamment Sovab pour son Renault Master et Peugeot pour son modèle Partner, accuse une chute de 30 % de son activité depuis octobre dernier.
Deux des trois autres sites français de l’équipementier annonce également des licenciements, car les reclassements en interne paraissent improbables. Seul le site Magnetto d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) tourne à plein régime.
Zoom sur le site d’Eurostamp de Villers-la-Montagne avec Mustapha Halal, délégué syndical CGT et ses collègues CFDT qui l’accompagnent pour parler de ce sujet économique qui concerne le paysage automobile du Pays-Haut…

Interview en écoute… Cliquez ici !

Les Communistes de Villerupt, envahissent la poste…

Samedi 28 Mars, les communistes de Villerupt ont envahi la poste.Dans le cadre de l’action mené par le PCF en faisant voter les gens sur un référendum « OUI ou NON » à la privatisation, les communistes de Villerupt ont recueillie en heure et demie, 166 votes, 165 CONTRE et une voix POUR.
LA POSTE, les Communications : Un bien commun.
La communication, l’échange postal ne sont pas des marchandises, mais un droit inaliénable de chaque personne, un lien entre tous pour l’intérêt général.
LA POSTE est utile au développement économique, notamment pour les petites entreprises, les commerçants et les artisans. Les Françaises et les Français y sont attachés.
Au lieu de discréditer LA POSTE depuis des années et de la priver des moyens d’assurer ses missions, le Gouvernement devrait s’attacher à répondre aux attentes des usagers.
Non seulement, donc, nous disons « NON à la Privatisation » de LA POSTE, mais nous exigeons que soit redéfini un grand Service Public de la Communication, intégrant les nouvelles technologies, pour une réponse moderne aux besoins de la population.
Ce nouveau service public doit être démocratisé en donnant des droits aux représentants des usagers, des élus et des salariés sur les choix de LA POSTE.
D’autres actions de ce genre verront le jour. En effet, aujourd’hui il s’agit de REAGIR et d’AGIR contre toutes ces mesures néfastes qui font si mal au pays et à ses habitants.

Qui dit que je ne parle pas de Villerupt ? Nul n’est prophète en son pays ! Et pourtant, à Villerupt nous avons AUDREY….

Voilà c’est fait, je parle de ma ville, je parle d’une Villeruptienne que l’on doit connaître, que vous devez connaître.
Certes, ce n’est pas un Post politique, ni humoristique, mais, je crois que ce sera le post le plus important que j’aurais publié sur mon blog.
Pour une fois, il ne s’agit pas de critiquer, de mettre en cause ou de crier sa colère.
Il s’agit de mettre à l’honneur notre petite Villeruptienne qui mériterait à elle seule une page dans la presse locale, d’être reçue avec les honneurs qu’elle mérite.
AUDREY, je suis fier comme un paon de pouvoir aujourd’hui écrire ces quelques mots, AUDREY nous sommes fiers, fiers de pouvoir taper sur GOOGLE « AUDREY RONCIGLI » et constater que tu occupes 4 pages de ce moteur de recherche.
Quatre pages d’éloges sur toi, quatre pages de découvertes sur tout ce que tu as écrit, quatre pages de bonheur.
AUDREY, derrière toi tu as un « FAN CLUB ».
Et bien évidemment, j’ai aussi cette petite pensée pour tes grands parents, que j’estime beaucoup, que nous estimons beaucoup, et dont je suis sûr qu’ils sont encore plus fiers de toi que nous le sommes.
BRAVO AUDREY, FELICITATIONS et grosses bises de la part de tous tes fans.

Ce qui est dit sur le site de « MUSICORA » sur Audrey :

Née en France, Audrey Roncigli (j’ajoute avec fierté en France, mais surtout à Villerupt) débute le violon à l’âge de cinq ans, et poursuit sa formation en musicologie, musique de chambre et composition. Après avoir collaboré avec de nombreux orchestres, elle se consacre aujourd’hui au répertoire des duos pour violons de Mozart, Pleyel, Bartók, etc., au sein du « Different-ensemble », fondé en 2006. De plus, Audrey s’intéresse à la création et à la diffusion d’œuvres de compositeurs contemporains allemands comme Detlev Glanert.
Parallèlement, après deux années en Hypokhâgne / Khâgne à Nancy, Audrey poursuit des études d’Histoire Culturelle à l’Université de Nancy 2. En 2006, elle soutient un mémoire sur le thème Musicien sous le IIIe Reich, le cas d’Herbert von Karajan et de Wilhelm Furtwängler.
Membre de la Société Furtwängler depuis 2006, Audrey a traduit de nombreux textes, de (ou sur) Wilhelm Furtwängler, de l’allemand au français. En 2007, elle a consacré son mémoire de Master 2, sous la direction du Professeur Didier Francfort, au « Cas Furtwängler » et à ses nouveaux champs de réflexion. Proposant aussi une Histoire du « cas Furtwängler », ce mémoire, qui a reçu en mai dernier la note de 19/20 à l’Université de Nancy 2, se range dans une perspective d’Histoire culturelle : il utilise ainsi aussi bien les sources brutes, concernant les liens de Furtwängler à la Résistance, que les statistiques de répertoire du chef entre 1933 et 1945, ou encore les interprétations politiques des enregistrements de guerre. L’ouvrage doit être publié aux Éditions Tallandier au cours du premier semestre 2008.
Audrey consacre sa thèse en Histoire Culturelle, en collaboration avec les Universités de Montréal et de Harvard, à Leonard Bernstein, figure de médiateur culturel. Audrey travaille également avec le Bernstein Center dans des opérations à vocation de promotion de l’œuvre du chef et du compositeur en Europe.
Rédactrice à Resmusica.com depuis 2006, Audrey a été invitée à donner des conférences dans des cadres variés, portant sur Wozzeck de Berg, Don Giovanni de Mozart, Leonard Bernstein, ou encore Yehudi Menuhin ; en septembre 2007, Audrey participe aux Journées de la Culture Juive à Nancy, à l’invitation de Monsieur Le Poultier, Président de Nancy-Universités : elle y développera le thème « Pratique du violon et judéité ».
C’est pas beau ça ! Encore bravo.

Front commun contre la guerre – Dans ma Ville ça manifeste aussi…

Plusieurs centaines d’habitants du Bassin se sont mobilisés hier après-midi à Villerupt et Longwy pour protester contre les attaques israéliennes à Gaza. Ligue des droits de l’Homme, Association France Palestine solidarité et élus ont encadré les troupes dans les deux villes.

Ils sont près de 150 à s’être rendus à l’hôtel de ville de Villerupt hier après-midi pour grossir les rangs des manifestants. Membres de l’Association France Palestine solidarité (AFPS) de Thionville, élus communistes de tout le bassin de Longwy ayant répondu à l’appel du PCF local ou militants ont trouvé là un espace d’expression pour s’opposer à ce qui se passe aujourd’hui à Gaza. «Pour quelques roquettes lancées, voyez le résultat. Ce n’est pas avoir un parti pris que de dire qu’un peuple doit pouvoir vivre en paix sur ses terres. De nombreuses résolutions de l’ONU ne sont pas respectées par les Israéliens.» André Pislar, 75 ans, est venu d’Aumetz quelques dizaines d’années après s’être battu «contre la disparition de la sidérurgie. Toutes ces mobilisations poussent les hommes politiques à se bouger. On voit d’ailleurs de plus en plus Kouchner à la télévision.»
Tout à dire
A ses côtés, Rezki, un jeune trentenaire de Villerupt, était plus direct, critiquant le manque d’objectivité de médias «manipulés », affichant une volonté de rendre coup pour coup, et donc loin de parler de paix. Des propos qui contrastaient avec ce que l’AFPS, emmenée par Jean-Paul Mangin et Moussa Temmaria, avait expliqué quelques minutes plus tôt devant le diaporama projeté dans la grande salle. «La violence n’est pas une fatalité. Il y a des moyens pour y mettre un terme. Il faut arrêter immédiatement l’offensive criminelle […] et la logique de guerre qu’impose le gouvernement d’Israël à cette région. Toute coopération avec cet état doit être subordonnée à cet arrêt. Rester indifférent ou silencieux, c’est cautionner ces crimes. Nous interpellons nos ministres des Affaires étrangères qui, à l’unanimité, ont voté en décembre 2008 un “rehaussement des accords UE-Israël qui donne à l’état hébreu de larges privilèges sans aucune condition. Nos gouvernants nous rendent complices de ses exactions.» Dans le cortège, et dans le même sens, André et Jeanne Redding, de Longwy, évoquaient ainsi «la mort d’enfants et de femmes innocents », et une solution, possible : «La France doit être plus dure pour stopper tout ça.» Plus tôt dans la journée à Metz, plus tard la semaine prochaine à Paris, les rues résonneront du bruit des pas des manifestants qui, comme Philippe Marx, secrétaire du PC Villerupt-Thil, veulent agir. «La Palestine est opprimée, occupée. Et qui dit occupation dit résistance. En France, il y a un peu plus de 60 ans, on les appelait des résistants. A Gaza, on les appelle aujourd’hui des terroristes.»

Source : Républicain Lorrain