Débarrasser notre Parlement ce semeur de haine raciste et sexiste.

Un membre du Parlement européen vient de déclarer devant les micros que les femmes devraient gagner moins que le hommes parce qu’elles sont “plus faibles, plus petites et moins intelligentes”! Si nous réagissons maintenant, nous pouvons débarrasser notre Parlement de ce semeur de haine!

Ce même député européen polonais utilise le Parlement comme caisse de résonance de son discours de haine: il a comparé les migrants à des “déchets humains” et même effectué un salut nazi en pleine session! Pour le moment, il n’a écopé que d’amendes symboliques, mais le Parlement européen a lancé une enquête et si nous sommes assez nombreux à demander sa suspension intégrale, nous pouvons l’obtenir.

La décision peut tomber d’un moment à l’autre. Signez la pétition ci-dessous en un clic, et en cette journée internationale des droits des femmes, demandons à nos députés européens de débarrasser notre Parlement de ce semeur de haine raciste et sexiste.

Ensemble, débarrassons-nous de ce semeur de haine
Au Président du Parlement européen et à tous les députés européens:

“Nous demandons au Parlement européen de suspendre le député européen polonais Janusz Korwin-Mikke, à la suite des propos haineux tenus à l’encontre des femmes et des migrants, ainsi que du salut nazi effectué en session. Ces actes contreviennent aux règles du Parlement et trahissent les valeurs de l’Union européenne toute entière, valeurs que notre Parlement a été élu pour défendre.”

Ensemble, débarrassons-nous de ce semeur de haine
Selon le règlement du Parlement européen, “le comportement des députés est inspiré par le respect mutuel” et ils ne doivent pas tenir “des propos ou [se livrer] à un comportement à caractère diffamatoire, raciste ou xénophobe” pendant les sessions parlementaires. M. Korwin-Mikke enfreint systématiquement ces règles.

Nous ne pouvons pas tolérer que des responsables politiques tiennent des discours illégaux, puis se réfugient derrière la liberté d’expression. Le Parlement européen a la responsabilité et le pouvoir d’arrêter l’escalade en sanctionnant sévèrement ce député. Il peut être suspendu par le Président du Parlement, et si nous faisons entendre un tollé, nous pouvons obliger les députés européens à trouver le moyen de l’exclure définitivement!

Le Parlement européen pourrait prendre sa décision dans les heures qui viennent. Demandons-lui de faire un cadeau à toutes les citoyennes et citoyens européens en ce 8 mars, et de débarrasser le Parlement de la misogynie .

Ensemble, débarrassons-nous de ce semeur de haine

On pourrait croire qu’il ne s’agit que d’un seul homme, mais c’est un cercle vicieux. Plus nous tolérons les propos discriminatoires dans nos institutions, plus ce genre de discours se normalise… et c’est alors que les crimes haineux se propagent. Pour arrêter cette escalade, une seule voie possible: que nous, citoyennes et citoyens, nous fassions entendre à l’unisson — et ça commence aujourd’hui.

Avec espoir et détermination,

Luca, Martyna, Iain, Sarah, Patricia et toute l’équipe d’Avaaz

POUR PLUS D’INFORMATIONS :

Signez la pétition :
https://secure.avaaz.org/campaign/fr/eu_toxic_mep_loc/?bUDXXbb&v=89807&cl=12078020015&_checksum=8a93c8451a4486a5dbe8d982fd9bc9226f2d09fe3704de5b83bbb6d6f1096c7d
Pour ce député européen, les femmes doivent être payées moins que les hommes… car “elles sont moins intelligentes” (LCI)
http://www.lci.fr/societe/misogynie-pour-ce-depute-polonais-les-femmes-doivent-etre-payees-moins-que-les-hommes-car-elles-sont-moins-intelligentes-2027888.html
Enquête après les propos sexistes d’un eurodéputé polonais (Luxemburger Wort)
http://www.wort.lu/fr/international/union-europeenne-enquete-apres-les-propos-sexistes-d-un-eurodepute-polonais-58bc1ddca5e74263e13ab815
Parlement européen: un député d’extrême droite fait un salut nazi (BFMTV)
http://www.bfmtv.com/politique/parlement-europeen-un-depute-d-extreme-droite-fait-un-salut-nazi-900796.html

Marine Le Pen “fasciste”: pour Mélenchon, c’est un fait politique, pas une injure

"Fasciste n'est pas une injure, c'est une caractérisation politique (…) qui est une description d'un processus, d'une identité politique caractérisée par des faits extrêmement précis." Mis en examen ce jeudi pour "injures" à la suite d'un dépôt de plainte de Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon a répliqué point par point aux accusations de la présidente du Front national.
Interrogé en 2011 sur des sondages plaçant Marine Le Pen en tête du premier tour de la présidentielle, le candidat du Front de gauche à la présidentielle avait lancé: "Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d'avoir un fasciste à sa tête, pourquoi ils seraient comme ça les Français ?" La candidate du FN avait dans la foulée saisi le doyen des juges d'instruction de Paris d'une plainte pour "injures publiques", reprochant à Jean-Luc Mélenchon d'avoir utilisé le terme "fasciste" pour la qualifier. La mise en examen d'une personne visée par une plainte pour injure ou diffamation est presque automatique, l'affaire se réglant ensuite devant le tribunal.
"Voilà ce qu'est le fascisme historiquement"
Le co-président du Parti de Gauche a étayé le raisonnement qui l'a poussé à qualifier Marine Le Pen de "fasciste". "C'est très typique de l'attitude du Front national qui ne cesse de dénoncer les syndicats comme corrompus, comme vendus au patronat. Deuxièmement, c'est une vision de l'organisation de la société par corporation. Voilà ce qu'est le fascisme historiquement".
"J'estime donc que personne n'a à se sentir injurié dès lors qu'il est l'objet d'une caractérisation. Je pense que la madame a dû venir jusqu'ici dans un moment d'emportement mal maîtrisé et qu'elle va bientôt découvrir que les tribunaux ne sont pas à son service pour éliminer ses adversaires".
Le "plan com'" de Marine Le Pen
"Mme Le Pen cherche à se notabiliser depuis plus d'un an. Elle avait un plan com' qui consistait à ne plus se faire traiter ou caractériser d'extrême droite, de fasciste", a estimé Me Raquel Garrido, l'avocate de M. Mélenchon. "Elle veut que son plan com' soit mis en oeuvre, mis en force par la justice. C'est ça l'enjeu".

  • A lire aussi:

Marine Le Pen perd son sang froid contre Jean-Luc Mélenchon

Marine Le Pen: "Chaque fois que quelqu'un me dit qu'il va voter Mélenchon, c'est un maghrébin"

novembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :