Un peu trop de dirigeants sud-américains “insoumis” attrapent le cancer ?

Depuis qu’ils se défient des usa et qu’ils se sont unis, les dirigeants "insoumis" sud-américains semblent attraper le cancer avec une "régularité" étrange.
Hugo Chavez se pose des questions dans la première partie de cette vidéo.
Cette histoire m’a fais penser à la "maladie" de Yasser Arafat, et curieusement également à celle d’Ariel Charon, son état de santé était-il apparu à un moment clé où certaines de ses décisions ou intentions pour le peuple Israélien et Palestinien pouvaient déranger profondément certains groupes d’intérêts ?
Dans la seconde partie de la vidéo, il souligne l’importance pour le Vénézuela de se préparer au scénario que l’on voit de répéter un peu partout, lors d’élections, comme récemment en Russie ou comme dans le passé en Iran avec ce qu’on nommait la sois-disante révolution verte.
On retrouve cela, dans cette pseudo contestation en Syrie. ET également dans les événements qui entrainé la mort de Kadhafi, en Libye.
Ce scénario qui se déroule toujours de la même façon et qui se termine avec la violence et les sang qui coule. Qui voit-on, à chaque fois arriver en sauveur du fin fond de l’obscurité, avec des intention humanitaire, démocratique et libératrice … ?

En moins de deux ans, cinq des plus importants chefs d’État en Amérique Latine sont atteints par un cancer, mettant leur vie en danger.
Ce fut d’abord, l’actuel président du Paraguay, Fernando Lugo, vint par la suite l’actuelle présidente du Brésil, Dilma Roussef alors qu’elle se préparait à sa compagne présidentielle. Le troisième cas est celui  d’Hugo Chavez, président du Venezuela, suivi de celui d’Ignacio Lula, ex président du Brésil et toujours très influent en Amérique latine et dans le monde. Le tout dernier cas est celui de la présidente de l’Argentine, Cristina Fernandez, nouvellement élue avec le plus haut pourcentage jamais atteint dans l’histoire du pays.

Le Brésil, 6e puissance économique mondiale, talonne la France

http://www.dailymotion.com/video/xnaq23_le-bresil-devient-la-6eme-puissance-economique-mondiale_news#from=embed

Voici le nouveau classement des pays en fonction de leur puissance économique établi par le CEBR (Centre for Economics and Business Research).
Ce qu'il faut retenir principalement, c'est que le Brésil est passé devant le Royaume-Uni pour devenir en 2011 la 6ème puissance économique mondiale.
En outre, toujours selon cet institut de recherche londonien, la France pourrait être dépassée en 2016 par…le Royaume-Uni, et elle ne serait plus qu'à la 9e place des économies mondiales en 2020 !
Invité par la BBC, Douglas McWilliams, le directeur du CEBR, a livré l'analyse suivante: « C'est un des changements majeurs de l'économie mondiale ». On voit que les pays qui produisent des biens de première nécessité, comme les aliments et l'énergie, s'en sortent très bien et montent progressivement dans le classement économique mondial ».
Pour 2011, les Etats-Unis conservent la première place, suivis par la Chine (2e), le Japon (3e), l'Allemagne (4e) et laFrance (5e).

Looking for Nicolas Sarkozy – Ne dit-on pas, qu’il n’y a que la vérité qui blesse ?

Voici le reportage d'Arte sur le Président de la République qui a provoqué la colère de l'UMP !
Le député UMP Lionnel Luca s'est emporté jeudi contre le documentaire d'Arte, « Looking for Nicolas Sarkozy », diffusé mercredi soir. Selon lui, le commentaire de journalistes étrangers sur la présidence de Nicolas Sarkozy pouvait être assimilé à « 1H30 de propagande anti-Sarkozy » alimentée par « des petits procureurs néostaliniens ».
Et il a ajouté :
« Ce documentaire-réquisitoire, réalisé avec des journalistes étrangers soigneusement choisis (dont un russe et un chinois sûrement moins bavards chez eux) », (…) « rappelle les grandes heures de la télévision soviétique ». (…)
« Arte (…) outrage des téléspectateurs qui participent à son financement et se déshonore avec une émission à sens unique qui restera un grand moment dérisoire de désinformation ».
« Comment le CSA compte-t-il comptabiliser ce temps ? ».
Nadine Morano
a également fait part de son mécontentement sur Twitter :
845288 Looking for Nicolas Sarkozy (Vidéo)

« Looking for Nicolas Sarkozy » est un documentaire réalisé par William Karel relatif à la perception internationale de la présidence Sarkozy à travers l'oeil de 18 journalistes étrangers. Il fait couler beaucoup d'encre depuis sa diffusion.
Le documentaire est-il à charge, le principe du contradictoire a -t-il été respecté ? Chacun se fera sa propre opinion :

Le débat sur le génocide arménien divise la classe politique

La Turquie a rappelé son ambassadeur en poste à Paris, jeudi 22 décembre, peu de temps après l’adoption par l’Assemblée nationale d’une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915.
La question divise aussi les politiques français… Certains affirment sans détour que cette initiative est purement électoraliste, et vise à capter le vote arménien.

Génocide arménien – Erdogan accuse la France de “génocide” en Algérie

L'électoralisme de nos députés, qui les a poussé à voter une loi que la plupart des historiens désapprouvent, va-t-il nous conduire à la guerre ? En tout cas, la tension est extrême aujoud'hui entre Paris et Istanbul.

http://www.youtube.com/watch?v=EPCPRe6fHwg

Appréciez le nombre de députés qui ont voté la loi qui nous vaut aujourd’hui les représailles de la Turquie… L’hémicycle est quasiment vide !

Corée du Nord : Les peuples ont besoin de démocratie

L'annonce du décès de Kim Jong-il, qui maintenait depuis 1994 un régime de fer sur son pays, ouvre une période d'incertitude. Le pouvoir semble revenir aux mains de son fils Kim Jong-un mais la dynastie héréditaire des Kim, qui dirige le pays depuis 1953 dans une opacité anti-démocratique et dans un consternant culte de la personnalité, va-t-elle perdurer ?
Ce régime n'est plus, depuis des décennies, qu'une caricature grossière, étrangère à ce que nous nommons pour notre part, le communisme. Les relations du PCF et du parti au pouvoir en Corée du Nord sont rompues depuis bien longtemps.

Les peuples de Corée du Nord et de Corée du Sud ont besoin de démocratie, de paix, de démilitarisation, de développement social. Depuis 1953, pourtant, les problèmes persistent et la tension régionale n'a jamais vraiment baissé comme le montrent les confrontations récentes, et la péninsule est une des régions les plus militarisées du monde.
Le changement de dirigeant en Corée du Nord permettra-t-il le changement nécessaire ? La responsabilité des États-Unis, de chacun des pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’ensemble des pays de la région est directement engagée.
Tout doit être fait, notamment par la France pour aller dans ce sens. C'est à cela que les communistes français entendent œuvrer.

Candidat de droite : super-libéral pour une super-austérité

Pour vous permettre de vous faire une opinion sur ce que propose vraiment François Bayrou, qui se présente, avec la complicité bienveillante des médias, comme un candidat « au-dessus des partis », quasiment gaulliste et rassembleur au-delà des clivages gauche-droite, nous publions ci-dessous une brochure éditée par le «Front de Gauche».

Pour lire la brochure , cliquez sur l'image ci-dessus

Le monde bouge ! Russie: des dizaines de milliers de manifestants contre Poutine

Au moins 50.000 personnes – jusqu'à 80.000 selon certaines estimations – ont manifesté samedi 10 décembre à Moscou pour contester la victoire du parti de Vladimir Poutine aux législatives du 4 décembre, une mobilisation sans précédent et suivie un peu partout en Russie.

Le monde bouge et pas toujours où il est facile de s'exprimer.
Et nous, que faisons-nous ? Pourquoi ne bougeons-nous pas ?
Pourtant il y a de quoi, tous les jours nous nous enfonçons de plus en plus dans la misère !

INDIGNEZ-VOUS !

NPA : Onfray pas tendre avec Poutou

Samedi soir, Philippe Poutou, nouveau porte-parole du NPA (qui a la lourde charge de succéder à Olivier Besancenot), faisait son grand baptême médiatique dans On n’est pas couché. Après avoir été un peu malmené par Ruquier dans la première partie de l’entretien, Poutou s’est fait littéralement corriger par Onfray.
Le philosophe, séduit par le NPA à sa création, a rapidement été déçu par l’incapacité de Besancenot à créer un grand rassemblement de la gauche anticapitaliste. Depuis, il s’est rapproché du Front de gauche de Mélenchon, et aussi de Montebourg. Onfray reproche à Poutou ses hésitations sur la question du voile islamique (lui est résolument contre), mais aussi son refus obstiné de participer au pouvoir, qui a pour conséquence de désespérer les classes populaires, qui attendent du changement concret.
Onfray appelle de ses voeux un rassemblement de la gauche allant du NPA à Montebourg. Poutou lui répond – assez pertinemment – que Montebourg devrait commencer par quitter le PS.

http://www.youtube.com/watch?v=7SJoO2AgDA8

L’entretien de Philippe Poutou dans son intégralité :

http://www.youtube.com/watch?v=6TqpFsSkInI

septembre 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Traduire

%d blogueurs aiment cette page :