Des petits avions pour des expulsions plus discrètes

Le ministère de l’Intérieur a de plus en plus souvent recours à des petits avions de location, pour expulser des sans-papiers, depuis des aérodromes discrets. L’association Réseau éducation sans frontières a pu en repérer une, près de Lyon. Motif : les incidents avec les passagers ou les équipages seraient trop nombreux sur les vols réguliers, surtout quand dans enfants sont expulsés. Mais ces vols coûtent cher.
Le ministère de l’Intérieur a de plus en plus souvent recours à des petits avions de location, pour expulser des sans-papiers, depuis des aérodromes discrets. L’association Réseau éducation sans frontières a pu en repérer une, près de Lyon. Motif : les incidents avec les passagers ou les équipages seraient trop nombreux sur les vols réguliers, surtout quand dans enfants sont expulsés. Mais ces vols coûtent cher.
Sur le tarmac de l'aéroport de Bron (Rhône), la Police de l'air et des frontières (PAF) expulse une famille entière
© RESF

Continuer la lecture de « Des petits avions pour des expulsions plus discrètes »

L’ industrie de l’ expulsion est en marche, un camp de concentration flambant neuf à Roissy

Le plus grand centre de rétention de France ouvre près de l'aéroport de Roissy

Deux grandes structures contiguës de type carcéral reliées par une passerelle et entourées de hauts grillages, de barbelés, de haies épineuses et d'un chemin de ronde : il ne s'agit pas d'une nouvelle prison, mais bien d'un centre de rétention administrative (CRA), le plus grand jamais construit en France. Il devrait ouvrir ses portes d'ici à la fin du mois. Situé au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne), près de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle d'où partent nombre d'expulsés, ce centre, érigé à 1 km d'un premier de 140 places, pourra accueillir 240 étrangers en situation irrégulière.
L'ouverture de ce nouveau CRA, qualifié de "camp d'internement pour étrangers" par la Cimade, une association habilitée à intervenir en rétention, intervient alors que le ministre de l'immigration, Eric Besson, s'apprête à présenter en conseil des ministres un nouveau projet de loi visant "à simplifier" les retours forcés d'étrangers en situation irrégulière. Officiellement, le nouveau centre, que Le Monde n'a pas été autorisé à visiter, est composé de deux structures distinctes de 120 places – la législation limite la capacité d'accueil à 140 places par centre de rétention. En 2008, le contrôleur général des lieux de privation de liberté s'inquiétait de "la fiction de "plusieurs centres" placés en un même lieu".
La Cimade, qui a pu le visiter, évoque un espace "sécuritaire" et "totalement déshumanisé". A l'intérieur, "de multiples caméras de vidéo surveillance et détecteurs de mouvements permettront aux policiers, depuis une tour de contrôle, de contrôler en permanence ce que font les personnes retenues". Le haut des portes des chambres est vitré, interdisant toute intimité.

 

Continuer la lecture de « L’ industrie de l’ expulsion est en marche, un camp de concentration flambant neuf à Roissy »

Réveil de ce matin avec – 24 heures sans nous…….

Baaziz au concert 24h sans nous réal :
JM Vecchiet…

Mamadou m’a dit – François Beranger

Journée "sans immigrés" : 3000 personnes au rassemblement devant l’Hôtel de Ville à Paris et 7000 environ dans toute la France !! (photos + vidéos)

ad_100forresgump54
3000 personnes étaient rassemblées lundi en début d’après-midi sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, (7000 environ dans toute la France !!) dans le cadre de la “journée sans immigrés” pour montrer que, en France, sans les immigrés et leurs descendants directs, les entreprises, les commerces, les administrations, les écoles ne peuvent pas fonctionner.
C’est la première fois qu’une telle journée est organisée. D’autres rassemblements ont été prévus dans plusieurs villes, Marseille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Toulouse, Rouen et Paris entre 12h et 14h. Mais aussi en Grèce, en Espagne, en Italie, en Autriche et à Londres…
En Italie, des grèves dans les usines on été organisées et des cortèges sont organisés dans plusieurs villes…
Mise a jour (en continue..) : des cortèges asse “impressionnant” en Italie…

Naples 20.000
Milan plus de 15.000
Rome 15.000 plus occupation de “l’URSAF” italienne (INPS)…
Brescia 10.000
Bologne plus de 10.000
Genova 10.000
Trieste plus de 1.000
Et en plus des 60 autres ville d’Italie…
Le collectif français à l’origine de ce mouvement s’est formé grâce à Internet après les derniers “dérapages” en série de nombreux membres du gouvernement…comme notamment la petite phrase de Brice Hortefeux prononcée devant un militant d’origine maghrébine, lors de la dernière université d’été de l’UMP : “quand il y en a un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes“.
Les autres collectifs en Italie, Espagne et en Grèce (avec le soutien de Bellaciao-Grèce) on suivi l’exemple à cause des mêmes problèmes respectifs…
Tous les panneaux de la mairie de l’exposition “Paris – 150 ans d’immigration” posés autour du parvis ont été recouverts par des drapeaux jaunes pour “marquer” la journée…
Les militants portaient des pancartes et des badges de la Journée sans immigrés dont le slogan est “24 heures sans nous, 24 heures sans travailler, sans consommer”, ou encore, une bannière sur laquelle on pouvait lire “nous sommes tous des immigrés” et sur laquelle ils avaient mis des photos de l’acteur Yves Montand, du footballeur Michel Platini et de l’humoriste Coluche, tous trois d’origine italienne.
Le collectif Bellaciao-France, qui a apporté son soutien à l’organisation de la première heure et été présent avec une délégation sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, se félicite de la réussite de cette journée et salue les membres du collectif “24 heures sans nous”, ainsi que leurs porte-parole, Nadia, Peggy, et Nadir.

NAJLAE expulsée … Le Préfet du Loiret et les femmes battues… "Grande cause nationale ???" pas pour ce Préfet !!!

ad_forresgump54

Souvenez-vous :
« Je veux que la France soit aux côtés de celle à laquelle son frère interdit de se mettre en jupe.
 
À chaque femme martyrisée dans le monde je veux que la France offre sa protection, en lui offrant la possibilité de devenir française. » Nicolas SARKOZY
FRANCE3 – Orléans –   Najlae de Casablanca
Violences faites aux femmes et expulsions….
dans le Loiret
image
NON à la Discrimination et à la Double violence !!!

La journée sans immigrés se prépare à Lyon

ad_forresgump54

Dans le Cadre de ’L’INVITE D’EKODAFRIK.NET”, la rédaction a reçu Nour-Eddine Al Quassam et Amadou Gueye, le 19 février 2010. Organisateurs actifs à Lyon de la “Journée sans immigrés”, ils sont revenus sur le sens de cette journée dont on peut retenir le leitmotiv : “Par notre absence, nous voulons montrer la nécessité de notre présence”.

Une affiche à la SNCF stigmatise une nationalité : choquant et indigne

ad_forresgump54

C’est un mélange entre bêtise humaine, stéréotype et racisme caractérisé qui se reflète dans une petite affichette de couleur rouge, dont le journal en ligne « Rue89 » a révélé l’existence.
L’affichette, découverte le 1er février dernier par l’écrivain Mouloud Akkouche alors qu’il effectuait un trajet dans un train régional dans les environs de Toulouse, stigmatise tous les membres d’une nation.
En effet, on peut y lire, dans une orthographe approximative : « Ces dernières semaines des soucis ont été rencontrés avec des Roumains. En effet de nombreux vols de bagages ont été constatés.(…) tous les faits de roumains (sic) doivent être signalés » au PC national de sûreté de la SNCF.

Il importe en premier lieu de préciser que ce n’est pas une nationalité, ni une appartenance « ethnique », qui confère la qualité de voleur. S’il existe des groupes de personnes commettant des vols et ayant, le cas échéant, la nationalité roumaine, l‘immense majorité des ressortissants de ce pays ne s’en rendent absolument pas coupables; pas davantage que, par exemple, l’immense majorité des Français, Italiens, Estoniens ou Brésiliens…image

Probablement, derrière la nationalité roumaine, était-ce un « groupe » que l’auteur ou les auteurs de cette affichette cherchaient plus particulièrement à stigmatiser, celui des Roms originaires d’Europe de l’est, réveillant ainsi des stéréotypes et préjugés ancestraux mais non moins profondément racistes et dangereux. Ce sont de tels préjugés qui ont conduit, dans l’histoire récente européenne, à un génocide au cours duquel lequel plus de 500.000 Rroms ou autres personnes d’origine « tzigane » ont été annihilés. Au moment de la sortie d’un film bouleversant évoquant une partie de cette histoire – « Liberté » de Tony Gatlif – il  n’est que temps de s’en souvenir.Selon les informations disponibles, aucun passager de la SNCF ne se serait plaint de la note. En fin de compte, ce sont des contrôleurs de la SNCF qui, ayant découvert cette affichette dans leur casier, se sont plaints de son contenu. L’affichette a ainsi été retirée au bout d’une semaine. Ce sont ces salariés qui ont donné une leçon de conscience citoyenne, que le MRAP tient à saluer.
Alors que le comité de Toulouse du MRAP a adressé un courrier à la direction concernée de la SNCF, le MRAP demande à cette dernière de tout faire pour faciliter l’identification des auteurs de l’affiche et se réserve la possibilité de toute action judiciaire qui pourrait être entreprise, au titre de l’incitation à la haine ou à la discrimination racistes.

Enorme manif des sans-papiers à Bobigny

ad_forresgump54

Le 24 février 2010, à l’appel du “Ministère de la sans-papiers régularisation de tous les sans-papiers”, plus d’un millier de sans-papiers et leurs soutiens se sont rassemblés devant la préfecture de la Seine-Saint-Denis. Ils sont déterminés à faire valoir leurs droits. Mais l’accès à la santé, au logement, au droit du travail, à l’éducation, au bonheur, est-ce que ça ne nous concerne pas tous? C’est en cela aussi que leur lutte est la nôtre.