Fête


Le Journal de la Fête de l’Humanité 2014

LES PHOTOS :
https://www.flickr.com/photos/101309729@N02/

La Fête de l’Humanité a d’ores et déjà marqué la vie du pays. Rendez-vous de ceux qui refusent l’austérité et cherchent à donner un autre cap à la France, elle est devenue le lieu de rencontre des forces qui, à gauche, veulent se rassembler, édifier une majorité sur une autre politique, répondant aux vœux de son électorat et aux attentes de notre peuple. Le dialogue entamé entre communistes, Front de gauche, EELV, frondeurs, Nouvelle Donne, syndicalistes, militants associatifs, personnalités progressistes envoie un signal aux citoyens. L’avenir n’est pas enfermé entre libéralisme de droite, libéralisme hollandais et libéralisme xénophobe.
Le désenchantement n’était pas au menu. Le débat et le partage, si. La force propulsive de ce qui s’est amorcé là ne peut encore être mesurée, mais le peuple de gauche n’est pas condamné à se voir défiguré ou dépossédé de ses espérances. Les échanges et les luttes devront pour cela parcourir le pays, s’enraciner au plus près de ce chacun vit, se fortifier dans un véritable front populaire. Les participants à la plus grande fête politique d’Europe y auront puisé, selon le mot d’Aragon, « de quoi rêver et de quoi serrer les poings », de la fraternité, du plaisir, du carburant pour les imaginaires, des solidarités pour les souffrances d’ici et d’ailleurs. Les chantages et les coups de menton de Manuel Valls avant le vote de confiance qu’il veut obtenir n’en sont que plus dérisoires. Il n’obtient pas le pas cadencé qu’il voulait scander. Même Martine Aubry, jusqu’alors prudente et silencieuse, sort du rang. Déjà, le vote de l’Assemblée semble une anecdote, un socle aussi délabré que les cotes de popularité du tandem gouvernant. La petite musique de l’orchestre de ce Titanic politique ne fait pas tourner les têtes.


Fête de l’Humanité 2013 : C’est parti !

fête huma 2013Concerts, solidarité internationale, caisse de résonance des débats à gauche pour une autre politique… Le Café de la danse, à Paris, accueillait, hier, une soirée avec Francesca Solleville et HK et les Déserteurs, en soutien à l’Humanité et de présentation 
de sa Fête par 
Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité.
Dans quatre-vingt-dix jours va s’ouvrir la Fête de l’Humanité, les 13, 14 et 15 septembre prochain. Il y a un an, c’est avec beaucoup d’espoirs en l’avenir que les centaines de milliers de visiteurs parcouraient, joyeux et confiants, les allées du parc de La Courneuve. Ce ne sera pas le cas cette année.
La déception, les doutes, parfois même la colère ont pris le pas sur la confiance. Comment pourrait-il en être autrement quand la récession touche tout le continent et que les politiques d’austérité, présentées comme des remèdes par les responsables de la crise, s’avèrent pires que les maux qu’elles prétendent guérir ? Seule l’exigence d’un changement de cap, suffisamment partagée par le monde du travail et de la création, peut ramener cet indispensable besoin d’espoir qui donne aux peuples la force de s’unir pour déplacer des montagnes.
Pas un espoir rêvé, inaccessible, éloigné des réalités. Non. Un espoir raisonné, tout entier fondé sur la conviction qu’en privilégiant l’humain, ici comme en Europe et dans le monde, ensemble, nous trouverons les chemins de sortie d’une crise qui puise son origine précisément dans cette froide inhumanité d’une finance qui asservit tout, à l’exception de la poignée d’oligarques qui s’en repaissent.

(suite…)


Le premier MAI, journée de lutte, revêtira cette année un caractère tout à fait exceptionnel.

► Pour Villerupt :
Rendez-vous 10 heures devant l'Hötel de Ville

► Pour Longwy Longuyon
il se déroulera place DARCHE à Longwy haut.
A 11 h Meeting CGT  CFDT FSU
Ensuite 1er mai  festif. Restauration, stands d’associations.
A partir de 14 h concert gratuits.
Appel à donner un coup de main à monter les stands à partir de 6 h.    et tenue des stands
Popularisation:
Des tracts et affichettes qu’on peut mettre sur
les panneaux syndicaux sont à ta disposition à l’Union Locale


Remerciement aux jeunes de Meurthe-et-Moselle qui ont fait du stand 54, un stand, où la fraternité et la bonne humeur n’a cessé d’exister tout au long de cette fête de l’Humanité 2011.

%%wppa%%
%%slide=8%%
%%size=580%%

Un remerciement tout particulier à Pierre VIRGILIO qui a réussi son pari, un pari pas facile à gagner. Pierre par ta persévérance, tu as fait du stand du 54, un stand où pendant trois jours, il a fait bon vivre, où la Fraternité était au rendez-vous, où la bonne humeur n’a cessé d’exister. Bravo à toi et à toute cette jeunesse  de Meurthe-et-Moselle qui a su redorer notre département, notre Fédération et notre Région.
Vivement l’année prochaine, car te connaissant, il faudra les pompiers pour éteindre l’incendie.
Bravo et encore BRAVO…..


Jean-Luc Mélenchon “Une immense ambition collective”

Je vois notre rassemblement. Je mesure toute la force qu’il contient. Elle m’inspire et elle m’envahit à cet instant où me revient la rude tâche de marcher devant, portant notre drapeau commun.
Dans un moment, la musique et la poésie vont agrandir de nouveau nos cœurs. Acceptons-en toute la leçon : il est temps de penser, de vouloir, et d’agir en grand comme la France le peut, forte de sa puissance et de son peuple travailleur, créatif, imaginatif, dévoué à la cause de la liberté universelle depuis l’abolition des privilèges en 1789. Nous ne faisons pas campagne pour un homme, pour un candidat ni pour un parti mais pour une immense ambition collective.
Un monde nous appelle à l’action, puisqu’en définitive celui que nous voyons roule à sa fin. Il a une apparence, celle des tyrans du G8 et du G20 qui ont comme président commun celui de notre pays Nicolas Sarkozy. Cet ordre roule à sa fin. C’est celui du productivisme absurde qui pourrit l’air, vide les mers, épuise les hommes et la nature comme le disait Karl Marx si justement. L’ordre productiviste, combiné à celui du règne complet de la finance qui pourrit tout, domine les cœurs, les esprits, et réduit toute chose vivante ou inerte au statut de marchandise.

(suite…)


La Fête de l’Humanité 2011 “pour en finir avec Sarkozy”

Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité et député européen, a frappé les trois coups de la Fête de l’Humanité ce jeudi soir, à l’Agora de l’Humanité.
"Qui aurait pu penser il y a un an, lors de la dernière Fête, que le paysage mondial allait être chamboulé? Cette année, nous allons réussir cette nouvelle édition de la Fête de l'Humanité parce qu'elle sera la dernière sous Sarkozy. Et la prochaine, en 2012, sera le début d'un grand processus démocratique de transformation!" Le ton résolument offensif, Patrick Le Hyaric a donné le coup d'envoi, ce jeudi soir, de la Fête de l'Humanité 2011 qui sera un grand rendez-rendez-vous de combat.
"Elle sera la rampe de lancement pour en finir avec Sarkozy et sa clique", prévient le député européen. "C'est ici que le Front de gauche va lancer sa campgane pour les présidentielles et les législatives", explique-t-il. Plus largement, c'est à la Courneuve que "les indignés de tous les pays doivent prendre leur destin en main". D'où les mots d'ordre très riches de l'événement: solidarité avec les peuples en lutte des pays arabes, avec les Indignés d’Europe et résistance à l’austérité.
D'autres combats nourriront les allées du Parc Gorges Valbon durant ces trois jours, comme la lutte contre la peine de mort, le soutien à la reconnaissance par l'ONU d'un état palestinien.
Le féminisme a déjà pris possession des lieux puisqu'il a été l'objet du premier débat à l'Agora de l'Humanité ce jeudi soir, prolongé par une soirée spéciale avec le magazine Causette et les associations Osez le féminisme, Femmes solidaires, 
les Chiennes de garde, la Cadac et l’Égalité, c’est pas sorcier, accompagnés des jolis mots de la slameuse Diata.
A lire:
Fête de l'Humanité 2011: par ici le programme musical !
Résister, riposter, changer : La Fête de l’Humanité
La Fête de l’Humanité, c’est humain, jamais trop humain
Les débats de la Fête 2011