Troy Anthony Davis ne doit pas être exécuté

Après 20 ans passés dans les couloirs de la mort, l’américain Troy Anthony Davis pourrait être exécuté le 21 septembre. Cruelle décision d’autant plus inacceptable qu’elle ne s’appuie sur aucune preuve matérielle et que 7 des 9 principaux témoins sont depuis revenus sur leur déclaration initiale en évoquant des pressions policières.
Le Comité des grâces de l’Etat de Géorgie a le pouvoir d’empêcher cette issue terriblement inhumaine et tragiquement irréversible.
Les défenseurs des Droits humains ont dix jours pour sensibiliser et mobiliser les opinions publiques dans le monde. Pour sa part, le Parti communiste français, farouche opposant à la peine de mort, est cette fois encore aux côtés de Troy.
Le PCF appelle tou-te-s les citoyen-ne-s, militant-e-s et organisations à signer et faire signer la pétition lancée par Amnesty International (http://www.amnesty.fr/Mobilisez-vous/Bougez/Veillee-soldaire-pour-Troy-Davis-Paris-3371
), et à populariser l’action « un million de tweets pour Troy ».
Lors de la fête de l’Humanité de nombreuses initiatives iront en ce sens.
Pour que la vie triomphe sur la mort, que la civilisation triomphe sur la barbarie, il faut sauver Troy.

11 septembre : « Pas d’instrumentalisation de la lutte contre le terrorisme à des fins stratégiques »

On se souvient de ce 11 septembre 2011 et de la puissance tragique de l'événement: 2976 victimes dans une opération terroriste de grande ampleur. Le PCF avait exprimé avec force sa totale condamnation.
Dix ans après, il faut tirer les leçons politiques de cet événement majeur, comprendre le sens des évolutions internationales qui ont suivi, jusqu'aujourd'hui.
Le 11 septembre, en effet, a soulevé des questions essentielles: la sécurité et la guerre, la démocratie et les libertés, les valeurs et l'exigence d'éthique en politique, jusqu'à la configuration de l'ordre mondial. Les images, le choc ont stupéfié les opinions publiques dans le monde. Mais les conséquences de l'attaque du 11 septembre, qui a frappé le cœur symbolique, économique et militaire des Etats-Unis, sont allé bien au-delà du médiatique.

Continuer la lecture de « 11 septembre : « Pas d’instrumentalisation de la lutte contre le terrorisme à des fins stratégiques » »

Réveil de ce matin avec – Nolwenn Leroy fait la fête

et pas n'importe quelle fête : la fête de l’Humanité !
3 jours de fête en zone libérée du sarkozysme avec, ceci explique cela, une programmation musicale qui vaut à elle-seule le détour.
Jugez-en par vous même en consultant le programme :

http://reagiragir.fr/?page_id=1717
Dernière fête avant les élections présidentielles, cette petite « fenêtre de tir » pour rompre avec l’Union pour une Minorité de Privilégiés (UMP).
Cela se fête… allez, un peu de musique :

Chose étant dite, la fête de l'Humanité, c'est bien plus qu'une fête …

Continuer la lecture de « Réveil de ce matin avec – Nolwenn Leroy fait la fête »

Sexualité / manuels scolaires : « l’UMP fait mauvais genre »

A quelques jours de la rentrée scolaire, tous les voyants sont au rouge, du fait de la politique dévastatrice de l'UMP : une école appauvrie, sans moyens et loin des enjeux de la société.
16 000 suppressions de postes d'enseignants dans tout le pays, recul de l'âge d'entrée à la maternelle, coût de plus en plus élevé pour les familles, retour à des cours de morale..
Et comme si cela ne suffisait pas 80 députés UMP font pression pour que soit retiré un passage publié dans un manuel scolaire, qui ne leur plait pas et heurte leurs certitudes.
En cause le paragraphe suivant : "le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle mais ce n'est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin ", l'identité sexuelle étant "construite tout au long de notre vie, dans une interaction constante entre le biologique et le contexte socioculturel"
Pour ces députés à la vision binaire et rétrograde, on naît homme ou femme, il y a une identité 100% masculine, une autre 100 % féminine, point barre.
Le PCF condamne cette attitude qui refuse de regarder la société telle qu'elle est, l'individu dans toutes ses dimensions. Il est au contraire important de permettre aux jeunes d'avoir accès à une vraie éducation sexuelle, sous toutes ses formes, à comprendre ce qui se joue dans la construction de l'individu, à lutter contre les stéréotypes sexistes et homophobes qui renforcent les inégalités et les discriminations.
Non à la censure des manuels scolaires au nom d'une morale douteuse !
Laurence Cohen, Responsable nationale du PCF droits des femmes/féminisme

Comité National du PCF : « En 2012, pas de demi-mesures sociales-libérales » (Olivier Dartigolles)

Extrait du rapport d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF – Conseil national du PCF des 3 et 4 septembre 2011
La droite veut accélérer le processus de démolition sociale
Jamais le sarkozysme n'a été à ce point impopulaire. L'attente d'en finir et de passer à autre chose est grande et les dernières mesures annoncées par Fillon renforcent encore l'exaspération.
Les gouvernements, les dirigeants de l'Union européenne sont confrontés à des problèmes inédits dont ils n'ont pas la solution car ils excluent de desserrer l'étau des exigences des plus gros détenteurs de capitaux, de ceux qui sont les grands opérateurs sur les marchés financiers, de ceux pour qui travaillent les nouvellement célèbres agences de notation.
Ce que ces gouvernement savent faire, c'est utiliser la crise pour accélérer le processus de démolition sociale, attaquer au bazooka l'école, l'assurance maladie, la solidarité envers les plus fragiles, les statuts, les collectivités territoriales… j'en passe et des pires.
Ces politiques, en Europe comme aux États-Unis, sacrifient les peuples, les ressources naturelles et la planète. Mais si, comme le disait le grand timonier Jean-Pierre Raffarin, « la pente est rude », la route n'est pas droite et bien des incertitudes et des inquiétudes se font jour dans les milieux dirigeants.
Crise : une diabolisation de la dette

Continuer la lecture de « Comité National du PCF : « En 2012, pas de demi-mesures sociales-libérales » (Olivier Dartigolles) »

Libye/Conférence de Paris : le PCF exige l’arrêt des opérations militaires

La Conférence de Paris sur la Libye a cherché les conditions d'une transition après la chute de Kadhafi. Si la fin de ce régime est un bienfait pour le peuple libyen, la suite est autrement problématique et incertaine.
Nicolas Sarkozy et le Secrétaire général de l'OTAN ont annoncé la poursuite des bombardements.
Le PCF demande l'arrêt de ces opérations militaires et le retrait des forces étrangères.
Déjà, des rivalités de puissances s'affirment quant au repartage des richesses pétrolières et des marchés de reconstruction dans un pays où les frappes ont beaucoup détruit.
Les divisions issues de la guerre civile risquent de rester profondes alors que des dizaines de milliers d' armes sont restées en libre accès pour tout le monde… Les règlements de compte, les violences et les pillages témoignent d'une insécurité qui fait craindre une situation de déstabilisation à l'irakienne.
Cette conférence de Paris sur la Libye n'apporte pas de solution à la guerre civile et à l'intervention de l’OTAN. Dans cette situation préoccupante, les gouvernements dont celui de la France en première ligne, ayant fait le choix par intérêt stratégique, de l'intervention militaire et de la politique de force sont maintenant devant leur responsabilité.

Manuel valse avec le Sarkozysme (bis repetita)

Et boom ! C'est reparti. Manuel Vals le « transgressif » nous donne une nouvelle leçon de modernisme. Cette fois, c'est l'immigration avec l'instauration de quota. On a de la chance, d'habitude c'est la sécurité.
Le gaucho-sarkozyste a encore frappé. Pas sur les banques, ni sur les marchés financiers, encore moins sur la banque centrale européenne! Que les riches se rassurent, quand Manuel Valls modernise à tour de bras, c'est pour frapper sur les plus faibles.
Et pourtant une remarque : plus la société devient sauvage à l'encontre des immigrés, plus elle devient sauvage à l'encontre du grand nombre des travailleurs. Plus les marchés financiers sont en sécurité, plus le jeu de la droite, et de Manuel Valls, consiste à augmenter l'insécurité sociale des travailleurs.
A la suite de Zemour et autre soit-disant provocateurs, Manuel Valls nous confirme que son anti-conformisme affiché n'est en réalité qu'un anti-humanisme assumé.

Le nouveau pari Communiste : Un livre qui fera date pour comprendre la rénovation en cours du communisme français.

Juin 2010, un nouveau visage prend la tête du PCF. Mais qui est Pierre Laurent ? Quel est son projet ? L’accession du directeur de la rédaction de L’Humanité à ce poste est-elle le signal d’un nouveau départ pour le PCF ?
Pour la première fois, le secrétaire national du PCF s’explique. Il détaille ce qu’il nomme « le nouveau pari communiste » pour le xxie siècle et pourquoi, selon lui, dans un monde capitaliste en pleine crise, c’est une autre histoire qui commence. Pierre Laurent dévoile le sens de son engagement et de sa vie. Il s’explique sur le projet totalement renouvelé que le PCF veut proposer au pays pour redevenir la force populaire et le grand parti national qui manque à la gauche. Il dit comment le PCF aborde la présidentielle avec le Front de gauche, comment il conçoit ses relations avec Jean-Luc Mélenchon, ses rapports avec le PS et les Verts. Il parle des transformations profondes qu’il engage dans son parti.
Un livre qui fera date pour comprendre la rénovation en cours du communisme français.

Les vérités du matin – Un livre à ne pas manquer……

Les vérités du matin pourra sembler bien singulier. Deux éminents dirigeants communistes nous font revivre cinquante années de vie au sein du Parti mais n’empruntent aucuns sentiers battus. Pas de nostalgie, ni de règlements de compte d’apparatchiks mais un voyage parfois jusqu’à l’intime, entre passé et présent, qui ravive le désir d’engagement.
Une femme et un homme que l’estime et les responsabilités communes relient depuis quarante ans entreprennent de faire retour sur des moments décisifs de leur vie. Ils n’enterrent ni de célèbrent leur passé. Ils se laissent surprendre au détour d’une photographie, d’un souvenir, d’une anecdote et de leur dialogue par les méandres obscurs et lumineux de leurs vies respectives. Paradoxalement, croyant se connaître, ils se découvrent différents et parfois en désaccords. Leur dialogue est traversé par des tempêtes.

Continuer la lecture de « Les vérités du matin – Un livre à ne pas manquer…… »

Frédéric Lefèbvre : nouveau phare de la pensée économique

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'État au tourisme, avait affirmé vendredi qu'il était difficile de faire baisser le chômage, dans un pays où le taux de natalité est élevé. Ce mercredi, il récidive. Questionné en marge de la présentation du bilan touristique de l'été, il a déclaré : « Quand vous avez comme cette année entre 140 et 150.000 rentrants nouveaux sur les marchés du travail, (…) pour faire baisser le chômage il faut créer plus que ces 150.000, car vous ne le ferez baisser qu'au-delà de ces 150.000 ». La France a de la chance de posséder un tel talent qui renouvèle la pensée économique. Oublié Smith, dépassé Keynes, ignoré Friedman, voilà se dressant sur ses ergots le nouveau phare de la théorie économique libérale pour qui « plus il y a de gens, plus ils sont nombreux ». Dommage que l'homme des solutions ait oublié tous ces métiers induits par une hausse de la natalité. Plus d'enfants, cela veux dire plus de consommation, plus de formation, plus de services et donc plus d'emplois…