Initiative nationale du PCF sur l’Europe le vendredi 17 mars à Villerupt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 4ème Rencontre Nationale du PCF – Parti Communiste Français portera sur l’enjeu européen et aura lieu le :

VENDREDI 17 MARS 2017
À LA SALLE DES FÊTES Maurice THOREZ DE VILLERUPT À 18 H 30.

Nous formulerons ensemble des propositions pour une « FRANCE À L’OFFENSIVE POUR UNE EUROPE DE PROGRÈS », une bataille fondamentale pour une majorité et un gouvernement de combat pour la défense des intérêts populaires.
Sans bataille européenne, pas de politique de gauche !

Avec de nombreux intervenants de qualité, à savoir :
– Pierre LAURENT, Secrétaire National du Parti Communiste Français,
– Patrick Le HYARIC, Eurodéputé FDG (et directeur du journal l’Humanité)
– Raphaël HALET, lanceur d’alerte de l’affaire LUXLEAKS,
– Pascal DEBAY, membre du bureau Confédéral de la CGT,
– Kate HUDSON, membre pacifiste Britannique,
– Charlotte BALAVOINE, candidate des Français de l’étranger au Benelux

Le TAFTA, le CETA… C’est quoi ?

Vous voulez savoir ce qu'ils nous préparent ?
Alors n'hésitez pas venez le vendredi 14 octobre 2016, à 20h,
à la CAVE de la MJC Espace Guy MOQUET Rue Clémenceau à Villerupt
la section PCF de Villerupt organise une conférence sur le TAFTA et le CETA.
Celle-ci sera animée par le COLLECTIF STOP TAFTA-CETA 57
Vous saurez enfin ce que c'st que le TAFTA et le CETA

pcf

La Fête de l’Humanité dans des conditions nouvelles

image-51Par Patrick Le Hyaric Directeur de L'Humanité. "Telle va être la couleur du drapeau de la Fête : l’humanité, l’hospitalité, « l’être bien ensemble ». La puissance de ce rassemblement ouvert à toutes et à tous peut être une réponse forte aux fanatismes et aux extrémismes qui ne rêvent que de diviser nos concitoyens. "

C’est parce que nous considérons qu’il est plus urgent que jamais de se parler, de dialoguer, de partager des idées et de belles émotions que nous soutenons toutes les initiatives culturelles et festives qui se tiennent. La Fête de l’Humanité en est une, de grande valeur, qui mérite que soient redoublés les efforts pour sa réussite. Cela suppose de la faire plus et mieux connaître et d’y inviter largement. C’est en effet ensemble et dans le partage de moments de convivialité, des intelligences, des créations musicales et artistiques, que nous serons plus forts pour infliger une défaite aux simplismes, aux obscurantismes, à la violence et à leurs pendants autoritaires et guerriers. Lieu unique, populaire, culturel, social, politique, une grande Fêtede l’Humanité pourrait constituer un événement qui compte dans l’exigence d’un nouveau cours de l’histoire.

Plus encore que d’autres années, parce que des crimes de masse endeuillent notre pays et bien d’autres, parce que la situation mondiale est, à bien des égards, préoccupante, toutes celles et ceux qui, par-delà leurs opinions, aiment la Fête, y sont attachés, la considèrent comme un lieu de rencontres, d’échanges, de fraternité, de culture, de débats et d’enrichissement peuvent s’y retrouver avec des centaines de milliers d’autres. Ce sera comme un acte de résistance à la barbarie et aux guerres. Un appel à la paix, à la justice et à la démocratie partout sur la planète.

Telle va être la couleur du drapeau de la Fête : l’humanité, l’hospitalité, « l’être bien ensemble ». La puissance de ce rassemblement ouvert à toutes et à tous peut être une réponse forte aux fanatismes et aux extrémismes qui ne rêvent que de diviser nos concitoyens. Elle sera aussi un vibrant appel à cesser toutes les guerres, qu’elles soient économiques ou militaires au seul service des puissances d’argent.

Nous allons déployer des efforts exceptionnels pour bien accueillir les participants à la Fête, qui se tient dans un espace clos. Les entrées seront améliorées et sécurisées. En pleine collaboration entre les services de la police nationale et nos dispositifs d’accueil et de sécurité, nous mettrons en place partout des mesures de sécurisation exceptionnelles. Qu’il s’agisse des abords de la Fête, des transports individuels et collectifs, des accès ou du parc lui-même, tout sera minutieusement contrôlé et sécurisé. Nous sommes persuadés que chacune et chacun comprendra les gênes ainsi occasionnées mais rien ne peut être laissé au hasard pour un bon accueil et la sécurité dans cette Fête.

Évidemment, ces actions nouvelles vont nous occasionner des surcoûts substantiels, alors que notre situation financière est déjà très compliquée. Raison de plus pour redoubler d’efforts, même au cœur de cet été, pour placer bien plus de bons de soutien que les années passées. Réussir une grande Fête de l’Humanité dans l’actuel contexte rendrait service à nos concitoyens. Elle peut être un grand événement déclencheur d’actions pour la paix et pour un monde où enfin ce ne serait plus l’argent qui dominerait tout mais le devenir des êtres humains et de leur environnement. Faisons-en une grande Fête de la paix et de la fraternité humaine.

Que 2014 nous donne COURAGE, ENVIE DE RÉSISTANCE ET DE LUTTE pour les années à venir.

carte de voeux 2014

On se souviendra de l’année 2013, celle qui a vu la pauvreté s’installer durablement dans notre pays, celle où le chômage n’a jamais été aussi élevé, celle où les restaurants du cœur n’ont jamais servi autant de repas, celle où les différences se sont accrues. Tout cela sous un gouvernement dit de gauche, tout cela au nom d’une dette dont nous ne sommes pas responsables, au nom de l’argent, de cet argent roi que nous devons continuer à combattre.
Nelson MANDELA a dit : « On ne devrait pas juger une nation sur la façon dont elle traite ses citoyens les plus riches, mais sur son attitude vis-à-vis de ses citoyens les plus pauvres – et l'Afrique du Sud traitait ses citoyens africains emprisonnés comme des animaux. »
L’Europe et la France traitent leurs peuples aussi comme des animaux, car la France et l’Europe ont emprisonné leurs peuples dans le carcan du capitalisme, dans la contrainte de la compétitivité, dans l’austérité et dans l’inévitable chute des acquis sociaux durement gagnés par les luttes.
Notre devoir est de RÉSISTER, de ne RIEN LÂCHER, de travailler encore et encore pour RASSEMBLER, de dépasser nos différences, se RÉUNIR, car se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. Nous savons toutes et tous que ce n’est qu’ENSEMBLE que nous y arriverons.
Faisons de 2014 l’année du RASSEMBLEMENT de toutes ces forces de progrès qui souhaitent une véritable société basée sur l’humain d’abord où le peuple aura toute sa place et rien que sa place.
Au nom du comité local Front de gauche de Longwy-Longuyon-Villerupt et de la section PCF de Villerupt, permettez-moi de vous souhaiter une bonne année 2014, une bonne santé, que 2014  nous donne COURAGE, ENVIE DE RÉSISTANCE ET DE LUTTE pour les années à venir. Que 2014 soit l’année du début d’un réel changement de société, cette société dont nous rêvons tous, une société de partage, d’égalité, de fraternité et de solidarité.

C’était la semaine dernière ! La Fête de l’Humanité 2013 en 110 secondes

Le billet du jour : L’assemblée citoyenne c’est vouloir participer, être un acteur dans sa ville.

28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_17Une assemblée citoyenne pour quoi faire ?
Réunir, informer les gens, écouter et entendre ceux-ci, débattre, échanger ce sont les buts que ce sont donnés les communistes de Villerupt avec le Front de gauche pour les élections municipales de 2014.
Élections municipales qui seront un enjeu dans le contexte politique d’aujourd’hui !
Nous le disons et nous le souhaitons vivement que la place au peuple soit donnée, que celui-ci participe au choix des grands projets qui vont être proposés. Les Villeruptiennes et les Villeruptiens ont ce droit
28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_07fondamental de dire ce qui va et ce qui ne va pas.
Le 28 juin 2013, la section PCF de Villerupt membre du comité local Front de gauche de Longwy-Longuyon-Villerupt a organisé une de ces assemblées sur le thème des énergies et en priorité l’eau.
Pourquoi l’eau ? En janvier 2014, le contrat qui lie la Lyonnaise des eaux avec la ville prendra fin, il faut que l’équipe en place prenne une décision, soit de renouveler ce contrat, soit de passer en régie municipale.
Le choix n’est pas simple, mais dans le même temps, et on le voit ici et là, qu'elles soient de gauche ou de droite, de nombreuses communes reviennent dans le giron du public en revenant à une régie municipale ou intercommunale.
Quelle est la différence de ces deux façons de gérer la distribution de l’eau ?

28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_08D’abord, soulignons que l’eau n’est pas une marchandise, qu’elle est un besoin vital pour les humains que nous sommes. Elle devrait être gratuite !
Néanmoins, il nous faut être objectifs, elle a un coût puisqu’il faut la rendre propre et potable. Il faut également entretenir les réseaux.
Les sociétés privées que sont Veolia, Suez-la Lyonnaise et la Saur si ce sont des professionnels de la chose, il n’en reste pas moins qu’elles se doivent non seulement d’équilibrer leur budget, mais en plus de faire des bénéfices (c’est la loi du marché) qui seront distribués aux actionnaires. Qui dit bénéfices, dit prix plus chers que celui qui n’a comme obligation que d’équilibrer son budget, c’est le cas d’une régie municipale. Et surtout que l’on ne me dise pas le contraire, ça coule de source (c’est le cas de le dire).

28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_22Pour les militants communistes et Front de gauche que nous sommes, il y a urgence à sortir l’eau des griffes des marchés. Car les biens et les droits essentiels à la vie, ne peuvent être marchandises. L’eau doit devenir l’objet d’une bataille plus intense pour sa réappropriation publique et citoyenne, mais aussi devenir un droit universel, fondamental et inaliénable.
Au niveau national, les Sénateurs et les Députés Front de gauche argumentent pour la création
28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_32d’une grande agence nationale publique de l’eau et de l’assainissement. Et au niveau local, nos élus, celles et ceux qui se prétendent communistes et Front de gauche n’auraient-ils pas ces mêmes convictions ?
Certes, je veux bien que l’on me dise que notre population est trop faible pour qu’une régie soit rentable, mais ne sommes-nous pas engagées dans une intercommunalité (plus de 20.000 habitants) ?
Et puis lors de cette assemblée du
28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_3328 juin, un exemple de proximité a été donné, celui de la ville de Saulnes, 2.400 habitants, Villerupt en compte plus de 9.000. Prix du m3 à Saulnes 3,674 € et à Villerupt 4,15 €, cherchez l’erreur ?
Il ne s’agit pas à partir de ces arguments à faire pour faire, mais simplement se donner le temps de réfléchir, de bien réfléchir sur le devenir de la distribution de l’eau dans notre ville.
Des exemples existent et pas si
28 Juin 2013 Assemblée Citoyenne à Villerupt_19loin de chez nous, pourquoi pas à Villerupt ?
Dans tous les cas, une majorité des présents (plus de 30 personnes y participaient) étaient pour sauvegarder les services publics voir même pour le gaz et l’électricité et le logement de créer dans ces domaines aussi une grande agence nationale publique.
En effet, l’eau, l’électricité, le gaz et le logement sont incontournables pour vivre décemment !
Dernière chose, ce n’est pas être un opposant ou encore être contre que de vouloir dialoguer, réfléchir, entendre, écouter et construire ENSEMBLE. C’est vouloir participer, être un acteur dans sa ville.
Ça s’appelle donner et faire la place au peuple, référence que les communistes et le Front de gauche ne cessent de réclamer.

Assemblée Citoyenne : Organisée par la section PCF de Villerupt. VENDREDI 28 JUIN 2013 à 20 H – Salle Robert BOUILLON – Foyer Municipal de Cantebonne

Place au Peuple !
C'est quoi une Assemblée Citoyenne du Front de Gauche ?
« Les Assemblées Citoyennes sont des lieux de débats et de prises d’initiatives citoyennes.
Elles ne sont limités ni dans le temps, ni dans un lieu, ni même par une appartenance politique.
Elles sont un espace ouvert, de rencontre et de discussion où chacun et chacune doit trouver sa place.
Vous y ferez part de vos attentes, de vos envies, de vos analyses sur la situation politique nationale et locale.
La finalité des Assemblées Citoyennes ne se trouve pas unique-ment dans le constat.
Des actions pourront être décidées en soutien aux luttes et résistances locales soulevées et débattues par les participants de l’Assemblée.
C’est ici et là, dans vos lieux de vie, de travail, mais aussi dans le café au coin d’une rue que peuvent surgir ces Assemblées.
Les Assemblées Citoyennes fonctionneront dès lors que l’implication populaire y sera grande.
Alors n’attendez pas ! Investissez, créez, organisez, pensez les Assemblées Citoyennes. »
C'est l'occasion de vous faire ENTENDRE !

Tract Assemblée citoyenne du 28 juin 2013_Page_1Tract Assemblée citoyenne du 28 juin 2013_Page_2

Assises : la première pierre du changement posée

une1_montreuil_lun

Les assises pour changer de cap en France et en Europe, initiées par le Front de gauche, ont constitué un « événement ». Au-delà de la nécessité d’une alternative, partagée par les forces de gauche, la stratégie a concentré les échanges.
Le débat n’aura pas été un long fleuve tranquille mais, si la stratégie diffère parfois, l’ambition « de changer de cap » a traversé le débat de l’ensemble des forces présentes, hier, à la halle Dufriche de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Les assises citoyennes, initiées par le Front de gauche, y ont réuni plus de 2 500 militants syndicaux, politiques, associatifs et citoyens.
« Comment change-t-on de cap ? »
« On n’obtiendra pas un changement de cap si on ne construit pas de majorité. Nous avons donc décidé d’aller au-delà de nous-mêmes », prévenait le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, quelques minutes avant de rejoindre la tribune pour participer à la deuxième séance plénière de l’après-midi, opportunément intitulée « Comment change-t-on de cap ? » La question ne va pas sans créer d’agitation, surtout lorsque les forces en présence n’ont pas choisi la même stratégie.
« Nous sommes en colère mais cela ne suffit pas, nous avons à la transformer en espérance », a prévenu Clémentine Autain, porte-parole de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase), en déclinant sa conception de la « nouvelle période politique ». « Aujourd’hui, on ne demande pas “un peu plus” aux socialistes mais un changement de cap radical », a-t-elle lancé, évoquant l’Italie, où « toute la gauche réunie autour de Prodi » a mené « une politique qui a conduit à la désespérance ». « Nous allons incarner l’alternative », a-t-elle ajouté.

Continuer la lecture de « Assises : la première pierre du changement posée »