Des milliers de SDF continuent de vivre dans la rue, parfois depuis des années… C’est une honte !

2016-10-28_05-26-30sdfNous sommes à la veille de la trêve hivernale qui commencera le 1er novembre et qui se terminera le 31 mars. Et tous les ans on fait un constat sur la situation des sans-abri.

Tous les ans c’est le même refrain, de quoi être indigné et en colère.
Tous les ans le problème est posé, et tous les ans aucune solution n’a été trouvée ou mise en place.
Tous les ans on se dit qu’il ne faut pas que cela continu, et tous les ans le nombre de sans-abri augmente.
Tous les ans il est proposé du logement d’urgence alors qu’il faudrait mettre en place l’attribution d’un vrai logement, pérenne, avec un bail digne de ce nom.

Il faut savoir que 1,3 milliard d’euros est consacré aux fonds d’urgence, alors qu’avec cette somme il serait possible de payer le loyer de 13 000 personnes. On annonce des chiffres allant de 13 000 à 14 000 personnes vivant dans la rue.

Déjà en 2002, Lionel JOSPIN disait qu’il souhaitait que dans les 5 ans il soit mis en place une couverture logement universelle pour parvenir à ne plus compter de sans domicile fixe.

En 2006 c’était le tour de Nicolas SARKOZY de dire qu’il ne voulait plus voir de gens dormir sur les trottoirs et y mourir et cela dans les deux ans.

En 2016, dix ans après ces propos, le nombre de SDF n’a cessé d’augmenter et le nombre de décès parmi cette population ne cesse de s’allonger.
Pendant ce temps-là, ces hommes politiques qui disent ne plus vouloir constater ce fait, vivent dans l’opulence et continuent à mettre en place des politiques qui augmentent considérablement la pauvreté en France.

Je n’ai pas les mots pour décrire cela, je suis dégoûté, en colère, indigné, scandalisé, révolté de voir encore et encore des gens qui vivent et qui meurent dans la rue comme si cela était normal. D’ailleurs les médias t’annoncent la mort d’un SDF comme le résultat d’une manifestation sportive… Sans humanité !

Les SDF sont une image visible de ce que celles et ceux qui nous gouvernent mettent en place depuis des années. Il est l’heure que cela change !
Une minorité n’a pas ce droit de plonger une majorité dans la misère d’autant qu’en France de l’argent… Il y en a !

Le pire c’est qu’aujourd’hui… Personne n’est à l’abri de ce phénomène.

2016-10-28_05-27-32 2016-10-28_05-28-00

Il est l’heure, grand temps que le parti communiste redevienne ce parti révolutionnaire, ce parti qui ne se préoccupe que de l’humain d’abord !

2016-10-20_06-31-15Pour voir l’article cliquez sur l’image.

Vous hésitez toujours à rallier Mélenchon en dépit des sondages ?
« Il nous faut rester dans l’hypothèse d’une candidature de consolidation de la gauche la plus large possible. »
D’abord la question est de savoir quelle gauche ?

Car force est de constater que la gauche est en déconfiture, qui est encore de Gauche ?
Qui sera capable de porter les idées de gauche au plus haut niveau ?
There is the question !
Nous avions 5 ans pour travailler sur un réel rassemblement et faire ensemble, comme d’habitude, nous attendons les derniers moments pour le réaliser, comme si nous avons réellement envie de rassembler !
Mélenchon s’est déclaré en février 2016, pourquoi le PCF n’en a pas fait autant ?
Alors Montebourg ? Ce sera plus facile de négocier avec le PS pour les législatives ?
« Nous voulons construire avec des forces de gauche critiques. »
Comme si Montebourg était cette force ! Il a été un ministre de Hollande et est au PS, et nous devrions encore et encore faire confiance à ce genre de personnage.

Nous en sommes plus là ! Il faut que cela change, alors changeons ces pratiques qui n’ont rien prouvé.
Faire avec Montebourg, c’est faire avec le PS et tout ce que cela veut dire, c’est encore une fois démontrer notre seule volonté de vouloir sauvegarder des sièges de députés et de sénateurs.
Il est l’heure, grand temps que le parti communiste redevienne ce parti révolutionnaire, ce parti qui ne se préoccupe que de l’humain d’abord !

CETA, TAFTA… Il y a des murs qui se voient et d’autres qui s’écrivent… ils sont plus discrets, mais ils restent des murs.

2016-10-20_06-08-19CETA, TAFTA des traités qui vont nous faire mal, très mal.
Des résistances existent, les peuples n’en veulent pas, et le blocage Wallon en est la preuve.

Les hallucinantes clauses du CETA et du TTIP (ou encore TAFTA) interdisant de porter plainte contre les USA… ou encore sur les appels d’offres étatiques…

Non seulement on veut balayer toutes nos règles sociales, d’hygiène, de santé, de commerce, de culture, d’enseignement etc. Etc… Certaines clauses de ce traité sont hallucinantes…

D’une part, en vertu de cet accord, on ne pourrait pas porter plainte contre les États-Unis devant les tribunaux internationaux, que ce soit la Cour pénale internationale (CPI) ou le Tribunal international du droit de la mer. Ceci étant dit, l’accord autorise à porter plainte contre les autres pays, tous les autres !

D’autre part, concernant les appels d’offres étatiques. Le TTIP ou TAFTA accorde le droit aux États-Unis de participer aux appels d’offres en Europe, alors que les Européens ne bénéficient pas d’un droit similaire aux États-Unis. Ceci crée une zone non accessible.

Quand j’écris cela et que je m’indigne face à la lecture de ces clauses, suis-je pour autant un antiaméricain ? NON ! Je suis pour l’équité, l’égalité de traitement pour chacun.

Il y a des murs qui se voient et d’autres qui s’écrivent… ils sont plus discrets, mais ils restent des murs.

Je ne veux pas subir l’hégémonie des USA…
Je suis Français, Européen et je tiens à le rester !

Vivre dans la différence et l’indifférence choses courantes dans notre société.

2016-10-20_05-44-00Oui ce n’est pas un rêve, c’est malheureusement la réalité, c’est un cauchemar.
Nous sommes en France et des milliers de personnes sont obligées de mendier pour se nourrir ou pour nourrir leurs enfants.
Lors de la journée du refus de la misère j’ai pu lire ceci :
« La première fois que mes enfants sont venus dans un vrai restaurant avec moi, la patronne a demandé à ma fille, alors âgée de quatre ans : « C’est la première fois que tu viens au restaurant ? » Ma fille a répondu : « Non, on va aux Restaurants du cœur ! » Les gens autour ont rigolé. Moi, je n’ai pas ri. »
Comment peut-on rire de cela alors que nous savons que la pauvreté ne cesse d’augmenter et que personne, non… Personne n’est à l’abri !
Vivre dans la différence et l’indifférence choses courantes dans notre société.
C’est une honte, il faut réellement que cela change !
L’humain d’abord ! Est une priorité !

« À PSA, le gouvernement joue la finance contre l’emploi » (Aymeric Seassau – PCF)

1464959635e4da3b7fbbce2345d7772b0674a318d5-logopsa-760x428-1Alors que le gouvernement s’apprête à souffler la 4éme bougie de son  pacte de compétitivité pour la croissance et l’emploi », les salariés de PSA s’apprêtent, eux, à subir leur 4éme plan de départs volontaires. Triste anniversaire et toujours pas de cadeaux pour les salariés.

Depuis 2013, PSA est devenu un laboratoire de la politique du pouvoir Hollande dans toute son inefficacité. Sur deux ans, PSA a touché 126 millions d’euros de chèque de l’État au titre du CICE. En 2013, le gouvernement a fait le choix de la finance en garantissant à hauteur de 7 milliards les crédits de PSA Finance pendant que le groupe fermait le site d’Aulnay.

Deux plans de compétitivité plus tard, les emplois continuent d’être détruits avec la bénédiction de l’Etat actionnaire minoritaire, représenté au Conseil d’administration du groupe par… Louis Gallois, le père du pacte de responsabilité.

L’entreprise est rentable, elle a réalisé 1,2 Milliards de bénéfices en 2015. Rien ne justifie les quelques 2 000 suppressions de postes supplémentaires annoncées.

Il est temps d’en finir avec le pacte de responsabilité et le scandale du CICE révélé au grand jour par le rapport de la sénatrice communiste Marie-France Beaufils.

L’argent public ne doit plus accompagner la saignée industrielle mais il doit être utile, avec d’autres outils comme la mobilisation du crédit sur des critères nouveaux, pour renforcer les filières industrielles nationales.

Comme Pierre Laurent l’a indiqué à l’occasion de sa visite au salon de l’automobile : « La filière automobile française peut relever les défis d’une mobilité écologique, populaire, individuelle comme familiale, dans les cadres urbains, péri-urbains et ruraux de notre siècle, ainsi que ceux du fret écologique du 21ème siècle. »

Le PCF apporte tout son soutien aux salariés de PSA et reste mobilisé à leur côté.

« Des sauvageons »… qui ont tenté de brûler vif des policiers !

2016-10-11_05-48-25« Violente attaque ! » Ne devrait-on pas dire tentative d’assassinat perpétrait par des truands ?
Des criminels qui ne cessent de vouloir être les parrains mafiosi dans leurs quartiers, jouer à la Camorra napolitaine, et imposer la terreur dans ces cités déjà bien défavorisées.
Des actes IGNOBLES qui ne devraient pas voir le jour dans notre pays et qui ne peuvent en aucun cas être excusés.
Mais pour Cazeneuve, ce ne sont que des SAUVAGEONS !
2016-10-11_05-50-21
Des sauvageons ! Ils ont tenté de brûler vifs des policiers et ce ne sont que des sauvageons !
Ce sont des tueurs de policiers, des assassins !

Dans le même temps celles et ceux qui manifestent leur mécontentement suite aux mesures prises par le gouvernement sont des TERRORISTES, des BANDITS. On les enferme pour avoir déchiré une chemise (non pas que j’excuse le geste, mais il faut quand même comparer ce qui est comparable).
Décidément vaut mieux vouloir brûler un policier que de vouloir griller un feu rouge dans ce pays.

Le TAFTA, le CETA… C’est quoi ?

Vous voulez savoir ce qu'ils nous préparent ?
Alors n'hésitez pas venez le vendredi 14 octobre 2016, à 20h,
à la CAVE de la MJC Espace Guy MOQUET Rue Clémenceau à Villerupt
la section PCF de Villerupt organise une conférence sur le TAFTA et le CETA.
Celle-ci sera animée par le COLLECTIF STOP TAFTA-CETA 57
Vous saurez enfin ce que c'st que le TAFTA et le CETA

pcf

La Fête de l’Humanité dans des conditions nouvelles

image-51Par Patrick Le Hyaric Directeur de L'Humanité. "Telle va être la couleur du drapeau de la Fête : l’humanité, l’hospitalité, « l’être bien ensemble ». La puissance de ce rassemblement ouvert à toutes et à tous peut être une réponse forte aux fanatismes et aux extrémismes qui ne rêvent que de diviser nos concitoyens. "

C’est parce que nous considérons qu’il est plus urgent que jamais de se parler, de dialoguer, de partager des idées et de belles émotions que nous soutenons toutes les initiatives culturelles et festives qui se tiennent. La Fête de l’Humanité en est une, de grande valeur, qui mérite que soient redoublés les efforts pour sa réussite. Cela suppose de la faire plus et mieux connaître et d’y inviter largement. C’est en effet ensemble et dans le partage de moments de convivialité, des intelligences, des créations musicales et artistiques, que nous serons plus forts pour infliger une défaite aux simplismes, aux obscurantismes, à la violence et à leurs pendants autoritaires et guerriers. Lieu unique, populaire, culturel, social, politique, une grande Fêtede l’Humanité pourrait constituer un événement qui compte dans l’exigence d’un nouveau cours de l’histoire.

Plus encore que d’autres années, parce que des crimes de masse endeuillent notre pays et bien d’autres, parce que la situation mondiale est, à bien des égards, préoccupante, toutes celles et ceux qui, par-delà leurs opinions, aiment la Fête, y sont attachés, la considèrent comme un lieu de rencontres, d’échanges, de fraternité, de culture, de débats et d’enrichissement peuvent s’y retrouver avec des centaines de milliers d’autres. Ce sera comme un acte de résistance à la barbarie et aux guerres. Un appel à la paix, à la justice et à la démocratie partout sur la planète.

Telle va être la couleur du drapeau de la Fête : l’humanité, l’hospitalité, « l’être bien ensemble ». La puissance de ce rassemblement ouvert à toutes et à tous peut être une réponse forte aux fanatismes et aux extrémismes qui ne rêvent que de diviser nos concitoyens. Elle sera aussi un vibrant appel à cesser toutes les guerres, qu’elles soient économiques ou militaires au seul service des puissances d’argent.

Nous allons déployer des efforts exceptionnels pour bien accueillir les participants à la Fête, qui se tient dans un espace clos. Les entrées seront améliorées et sécurisées. En pleine collaboration entre les services de la police nationale et nos dispositifs d’accueil et de sécurité, nous mettrons en place partout des mesures de sécurisation exceptionnelles. Qu’il s’agisse des abords de la Fête, des transports individuels et collectifs, des accès ou du parc lui-même, tout sera minutieusement contrôlé et sécurisé. Nous sommes persuadés que chacune et chacun comprendra les gênes ainsi occasionnées mais rien ne peut être laissé au hasard pour un bon accueil et la sécurité dans cette Fête.

Évidemment, ces actions nouvelles vont nous occasionner des surcoûts substantiels, alors que notre situation financière est déjà très compliquée. Raison de plus pour redoubler d’efforts, même au cœur de cet été, pour placer bien plus de bons de soutien que les années passées. Réussir une grande Fête de l’Humanité dans l’actuel contexte rendrait service à nos concitoyens. Elle peut être un grand événement déclencheur d’actions pour la paix et pour un monde où enfin ce ne serait plus l’argent qui dominerait tout mais le devenir des êtres humains et de leur environnement. Faisons-en une grande Fête de la paix et de la fraternité humaine.